Un futur perdu... Un monde ravagé par la main de l'homme et par les radiations, un monde ou la nature a repris ses droits et ou les mutants sévissent...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La différence entre toi et moi. PV Himary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: La différence entre toi et moi. PV Himary   Dim 20 Mar - 18:21

Garm était couché, sous les grands arbres dont on ne voyait même pas la cime. Ses crocs s'enfoncèrent dans la viande, l'avalant à pleine mâchoire, broyant les os à plein croc avec une facilité déconcertaient, il ne resta bientôt de l'humain qu'une marre de sang et de viande bouillit, ses pattes tenant un bout de sa proie, puis tira sans effort apparent pour démembrer sa proie et la dévorer pour se rassasier. La scène aurait pu être tout à fait normal si la proie avait été qu'un simple animal et que le prédateur, un simple loup qui cherchait à se nourrir. Il fallait juste remplacer animal par homme et loup par chien des Enfers mesurant plus de cinq mètre de hauteur. Le monstre releva la tête, le sang de sa victime mais aussi celle de sa salive colorait le sol. Il se lécha les babines, ses yeux rouge observèrent les arbres. Sa maison. Son territoire. Enchainé pour accueillir l'âme des morts, voila quel destin avait tracé les Dieux pour lui, mais il avait décidé de choisir sa propre vie et cela fut une catastrophe pour les humains, mais aussi les mutants qui n'était pas près à se confronter à un démon.

Quand il eut terminé son repars, il s'ébroua et commença à rétrécir, de l'ombre l'entourèrent et à la place du monstre se trouvait un jeune homme, seul ses yeux rouge et doré ainsi que ses canines pointus trahissaient son identité, mais en réalité, il s'en fichait pas mal, que les autres sachent qui il est. Une proie pouvait bien avoir peur de lui, cela ne changeait rien au fait qu'il pourrait la tuer... En plus, Garm était instable mentalement et fou aussi. Là, encore ça allait, il venait d'engloutir son repas, il était donc plus calme, mais ça restait un animal... Ou un humain dangereux... Enfin, un démon quoi.

Il essuya sa bouche où coulait un peu de sang, ses habits aussi était taché, mais grâce à chaque transformation, ses vêtements humains redevenait propre... Avant qu'il les salisse de nouveau. Garm vivait seul, à l'abri des humains, mais quand il avait faim et qu'il avait des envie de meurtre et de destruction, il sortait des bois et détruisait tous ce qui était à sa portée. Il n'avait d'ailleurs jamais vu qui que ce soit à la hauteur de sa puissance venue des cieux. Ah. Si. Peut être une. Il avait de la peine à ce rappeler précisément de la silhouette de celle qu'il avait combattu car Garm retenait rarement ce genre de chose futile. Pourtant, il s'en souvenait un peu. A la fin, il aurait pu la tué. Mais il ne l'avait pas fait. Car personne avant elle avait pu lui tenir tête, la tuer lui aurait privé d'un grand plaisir.

Il huma l'air, ses yeux réduits à deux fentes. Justement, voila l'odeur de cette démone. Il n'y aurait pas cru. Il venait d'y penser qu'il sentait sa présence ! Jusqu'à présent, il n'avait jamais vu personne s'aventurer en ces lieux, souvent, ses empreintes énormes de canidé, le sang sur le sol, les traces de griffes démesurées sur les arbres et ces rumeurs effrayantes et vraies à son sujet dissuadait facilement les humains de venir. Mais Garm soupçonnait à la démon chat d'être venue ici, exprès... Il bondit souplement sur une branche d'arbre, appuyant la main sur le tronc, scrutant les environs de son regard perçant. C'est alors que ses yeux se posèrent sur une forme, il grondait légèrement. Ici, c'était chez lui, voir quelqu'un chez lui était impensable, si elle pensait s'en tirer à si bon compte, elle était quand même gonflé. Les premier mot qui montèrent en lui furent "tuer ! Garm aimer tuer humain, appétissant." mais ce n'était pas une humaine. Il se concentra pour réfléchir à ses paroles, c'était pas toujours simple dans son cas, il finit par lâcher avec un rire rauque:

- Tu es sur un point de non retour, démon-chat, j'imagine que tu dois être la première à savoir quel importance le Gardien des Enfers a pour son territoire, tu risques de bien vite regretter ton audace, j'ai toujours divers façon de traiter les races inferieurs à moi, ici, tu es chez moi. Je fixe les règles et pas sûr que tu t'en sorte à si bon compte, mais tu es un démon. La peur, tu ne connais pas. Pourtant, tout le monde craint le Gardien des Enfers car il peut montrer la peur à n'importe qui, même ses semblables.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Mer 23 Mar - 16:20

Les démons... Autrefois, avec les Dieux, ils régissaient le monde, les uns veillant sur les bonnes choses, et les autres prenant les mauvaises. Mais il fut un jour où les démons se sentirent opprimés, et c'est là que débuta une longue guerre, impliquant les deux races, mais également les humains. Les Dieux vainquirent, et les démons furent soit exterminés, soit emprisonnés, soit obligés de se cacher parmi les humains.

Himary marchait, trainant ses pieds sur un sol humide et boueux par endroit, fixant le ciel qui était gris. Elle se rappelait les histoires que sa famille lui avait racontées au sujet des Dieux et des démons, car elle n'avait rien d'autre à quoi penser, à vrai dire. Elle se demandait également si, à part sa famille, d'autres démons s'étaient reconvertis pour le Bien. Les Dieux avaient-ils vu, depuis cette guerre, que certains avaient changé ? Non, c'était quasiment certains. Ils avaient sûrement abandonné cette Terre comme si elle ne signifiait rien, alors que c'était faux.

Himary tapa une pierre de son pied droit et l'envoya voler à quelques mètres, avant de baisser sa tête pour regarder le chemin devant elle. Les arbres, par moment, étaient couverts de larges griffures, et plusieurs taches sombres ressortaient sur le sol, même après que celui-ci ait reçu la pluie. Tiens ? Ces marques lui rappelaient fort bien...

Sans vraiment qu'elle ne sache pourquoi, un sourire s'afficha sur son visage, et sa cicatrice sur son épaule gauche la démangea quelques instants, comme pour confirmer ses pensées. Elle savait qui était passé par ici, et y rôdait sûrement, d'ailleurs. Malgré le fait qu'elle se soit entrainé très dur après s'être rétablie à une vitesse propre à son espèce, elle n'avait envie de combattre, aujourd'hui. Mais si l'autre cherchait l'affrontement, la jeune femme aux longs cheveux blancs ne fuirait pas, elle se battrait. Elle n'était pas une lâche.

Et c'est derrière une barrière d'arbres qu'elle le vit. Il était perché sur un rocher, et semblait l'avoir remarquée aussi. Lorsque Himary croisa son regard, elle remarqua que celui-ci luisait toujours autant de folie, quoique, le monstre sembla réfléchir à ce qu'il allait dire avant de lâcher en rire rauque:

-Tu es sur un point de non retour, démon-chat, j'imagine que tu dois être la première à savoir quel importance le Gardien des Enfers a pour son territoire, tu risques de bien vite regretter ton audace, j'ai toujours divers façon de traiter les races inférieurs à moi, ici, tu es chez moi. Je fixe les règles et pas sûr que tu t'en sorte à si bon compte, mais tu es un démon. La peur, tu ne connais pas. Pourtant, tout le monde craint le Gardien des Enfers car il peut montrer la peur à n'importe qui, même ses semblables.

Himary arqua un sourcil, affichant un petit sourire qui semblait bien provocateur. Elle fixa le sol, puis le démon-chien en face d'elle, puis de nouveau le sol, avant de lâcher d'un ton faussement innocent:

-Oh ? Je suis sur territoire ? Excuse-moi, je ne savais pas.

Elle ne bougea pour autant, par témérité et à cause de son caractère, aussi, ne plaçant cependant pas ses mains sur la garde de Yuki. Dans la jungle, l'espace était plus restreint pour se battre, et un chien de cinq mètres de haut devait rester dans une clairière, car le déplacement entre les arbres ne serait pas son fort. A moins que Garm ne décide de tout brûler sur son passage, mais avec l'humidité et l'orage que Himary avait le pouvoir de créer, ou plutôt d'attirer, avec sa forme démoniaque, le feu ne ferait pas grand chose, et au mieux les deux forces seraient égales. De plus, avec les arbres, Himary était dans son élément, préférant les terrains boisés à ceux trop découverts, comme celui de la Terre Isolée.

Elle lâcha alors, prête à parer toute attaque si nécessaire:

-Qu'as-tu l'intention de me faire ?

Elle n'était pas méfiante, mais seulement, d'ici, elle pourrait esquiver une attaque du chien facilement, à moins que celui-ci ne contrôle le roche ou elle ne savait quoi pour l'emprisonner, mais c'était quasiment impossible venant de lui.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Mer 23 Mar - 18:53

Garm garda le silence un bon moment, ne quittant pas son perchoir, la toisa avec son sourire étrange. La démon-chat c'était arrêté et le fixait d'en bas, elle avait son regard défiant et provocateur, se battre n'était pas une bonne idée, car à part la clairière, les arbres avaient fait leur loi et prenait toute la place, ils n'avaient donc aucun espace au risque de se ramasser des troncs et des branches sur la tête. Enfin bon. La femme ironisa:

-Oh ? Je suis sur territoire ? Excuse-moi, je ne savais pas.

Elle se fichait de lui ? C'est vrai que Garm n'avait jamais été très à cheval sur son territoire, notamment parce qu'il n'avait pas d'ennemi naturel. Il se contenta de la regarder, les yeux mi-clos. Elle semblait se demander si oui ou non une bagarre était envisageable dans un endroit pareil, son sourrire s'agrandit quand elle lâcha:

- Qu'as-tu l'intention de me faire ?

Cette fois il se redressa et bondit à terre si vite que si elle l'avait attaqué, elle ne l'aurait pas vu, mais il se contenta de marcher dans sa direction, main derrière le dos. Il passa devant elle avant de se tourner brusquement, Garm était un être imprévisible et un mystère de ce monde, on aurait pu s'attendre à ce qu'il se jette sur le démon-chat mais il n'en fit rien. Il n'était d'ailleurs pas comme les autres mutants... En était il un, en fait ? Peut être ou peut être pas, une chose est sûr, personne n'avait pu dénicher des informations que ce soit sur son anatomie ou son histoire. D'ailleurs, le démon-chat aussi devaient être un sacré mystère. Garm a déclaré avec un léger rire amusé:

- Pas de bagarre, si je me bats, je serai obligé de retourner sur les terres humaines pour me nourrir et j'ai la flemme.

Oui, depuis quelques temps, Garm restait par ici, se nourrissant d'animaux ou d'humain isolés, perdus, qui venait se promener et qui ignorait la réputation des lieux. Garm se tut de nouveau, il devait toujours bien réfléchir avant de parler, pas qu'il était idiot mais penser comme un humain, parler comme un humain lui coutait toujours beaucoup. Le fait que Garm mange des humains vous choque-t-il ? Vous trouvez ça cannibale ? Il ne faut pas, Garm se désigne comme une espèce à part, une espèce mi-animal, mi-humaine, démoniaque, bref, un doux mélange qu'on ne connaît pas bien... Il essuya le sang sur son front d'un geste presque théâtrale, réfléchissant à nouveau à ses paroles:

- Et puis je viens de manger et je suis un peu fatigué. Mais cela ne veut pas dire que je te laisserai partir, surement pas, je suis sûr qu'on peut s'amuser un peu avant que tu ne partes... Enfin, si jusque là tu restes en vie.


Il leva les yeux, la mine pensive, il ne pouvait pas la tuer, sinon, comment pourrait il encore espérer faire un beau combat, hein ? Cependant, rien ne l'empêchait de lui faire garder un très mauvais souvenir, il se rapprocha d'elle à un centimètre de son visage et souffla:

- Te souviens tu de la derrière fois ? Je t'ai rendu une partie de ton énergie qui t'a permis de te remettre debout si vite. Et bien je peux faire la même chose, de la même manière mais en t'enlevant ton énergie.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 26 Mar - 14:21

Himary fixait toujours Garm avec un air narquois, mais cependant, tout au fond de ses prunelles ambrées, une lueur de méfiance s'était allumée. La dernière fois, le combat avait été quasiment immédiat, se terminant en une gigantesque destruction sanglante, mais qui heureusement avait été faite dans un lieu retiré, où personne ne s'aventurait. Quelque chose clochait donc.

Sans qu'elle ne s'y attende, et malgré le fait qu'elle surveillait le moindre geste de son ennemi, Himary ne le vit pas bondir du rocher avec une surprenante vitesse, si bien qu'il se retrouva à marcher devant elle et dans sa direction alors qu'elle venait simplement de cligner des paupières. Comment avait-il pu être aussi rapide, d'un coup ? Etait-ce lié à sa forme humaine ? Ou alors, s'était-il entrainé depuis leur affrontement ? C'était fort possible, même si Himary ne voyait absolument pas comment quelqu'un comme lui pouvait s'entrainer au combat. Garm passa devant elle, se tournant ensuite dans son dos, avant de lâcher avec une moue amusée:

-Pas de bagarre, si je me bats, je serai obligé de retourner sur les terres humaines pour me nourrir et j'ai la flemme.

Le visage de la jeune femme aux cheveux blancs se tordit de dégoût. C'était donc bien ça. Il se nourrissait de tout ce qui passait à sa portée, humains, mutants, animaux, il ne faisait pas la différence. Même elle qui haïssait les autres ne serait pas capable de faire cela. Tout en essuyant le sang sur son front d'un geste théâtral, le monstre-chien reprit, semblant tout de même réfléchir à ses paroles comme si ce n'était pas dans sa nature:

-Et puis je viens de manger et je suis un peu fatigué. Mais cela ne veut pas dire que je te laisserai partir, sûrement pas, je suis sûr qu'on peut s'amuser un peu avant que tu ne partes... Enfin, si jusque là tu restes en vie.

Himary afficha un faux sourire. Oui, ça serait comme la dernière fois, bien entendu. Il ne l'avait pas dit à leur première rencontre, mais avait juré de la tuer, comme aujourd'hui, même s'il semblait vouloir encore un peu la garder en vie. Cela tombait bien, elle aussi rêvait de le tuer. Mais seulement, Garm combattrait-il ou tiendrait-il sa parole ? Cela, elle ne parvenait pas à le déceler, et ça la frustra, quoique elle n'en montra rien.

Garm se rapprocha subitement, leurs visages extrêmement proches l'un de l'autre, trop proches au goût de Himary. Garm souffla alors au nez de la jeune femme:

-Te souviens tu de la derrière fois ? Je t'ai rendu une partie de ton énergie qui t'a permis de te remettre debout si vite. Et bien je peux faire la même chose, de la même manière mais en t'enlevant ton énergie.

Himary recula de quelques pas, le visage fermé. Elle se rappelait encore avec dégoût de ce baiser que lui avait donné le démon la dernière fois, et cela l'aurait sûrement hantée toute sa vie si elle n'avait pas rencontré Cassandre. Mais ce souvenir restait tout de même très désagréable. Bien évidemment, Garm ne connaissait rien aux sentiments humains, il ne savait donc pas ce que cela représentait, mais Himary, était elle humaine la plupart de son temps, et le savait. Elle recula encore de quelques pas avant de dire, essayant au maximum de fermer son esprit et ses émotions, de créer une barrière:

-Tu n'oserais pas, tout de même ?

Bien sûr que si, il le ferait, c'était évident. Mais la dernière fois, c'était suite à sa transformation, lorsque le désir de combattre l'animait encore, quoique bien sûr moins présent, car celui-ci était terminé. Et si cela e lui faisait-il rien ? Si Garm ne parvenait pas à lui soustraire son énergie ? C'était une hypothèse possible, mais néanmoins, campée fièrement sur le sol, Himary attendit l'arrivée du démon, priant pour que celle-ci s'avère être vraie, sinon, ce serait problématique, car s'enfuir, elle ne le ferait pas, c'était lâche, trop lâche pour quelqu'un comme elle.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 26 Mar - 18:28

Le démon-chat avait reculer, comme si cette vision des choses étaient encore pire que de le combattre, Garm ne comprit pas du tout sa réaction. En réalité, le démon-chien ne connaissait pas très bien son potentiel et avait de la peine à gérer ses transformations et ses émotions, en plus de ça, un être humain et un gardien des Enfers avait un langage et une façon de réfléchir total différent, s'était comme apprendre deux langues pour lui et mettait parfois du temps à comprendre ce que les autres disaient. Pourtant, en cet instant, le démon-chien ne comprenait pas. Pourquoi cela avait réveillé chez l'autre une léger malaise ? Très léger, qu'elle maitrisait bien, mais un malaise quand même. Son interlocutrice semblait avoir une grande fiertée, avoir une bonne image d'elle, presque arrogante et ce que Garm avait dit parut presque l'indigner. Pourquoi ? Reste à savoir. Elle continuait à reculer, se renfrognant et lâcha:

-Tu n'oserais pas, tout de même ?

Décidément, Garm ne comprenait rien. Mais vraiment rien. Il ne se souvenait d'ailleurs pas du nom de la fille. Enfin, fille, démon... Elle était quoi, au juste ? Car elle avait les capacités d'une démones, sans nul doute, mais elle avait les pensées, les sentiments bien réparties d'une humaine. Lui avait beau prendre le forme, même pouvoir réfléchir comme un homme, il lui manquait quelque chose, quelque chose que l'on pouvait appelé de "l'humanité". Un peu étonné malgré son côté très sûr de lui il dit "

- Si, pourquoi ? Où est le problème ?

Il la fixa en fronçant les sourcils, cherchant vainement une réponse. Que savait il des humains ? Sa mémoir se consentrait surtout sur le présent, ce qui s'est passé, il avait tendance à l'oublier... Mais la jeune fille était forte, elle n'avait pas peur de se faire retirer son énergie, non, elle craignait autre chose, qu'il oubliait ! Mais quoi, bon sang, mais quoi ? Comment lui prendrait il son pouvoir... En l'embrassant. Oui et alors ? Le problème ne devait pas être là... si ? Est-ce que cela gênait les humains ? Mais pourquoi ? Est-ce que ce geste avait une valeure symbolique pour les hommes ? Garm lisait très bien et sentait les émotions des autres; gêne, indignation, dégout. Mais pourquoi ! Rha ! Il ferma les yeux, essayant de se représenter en temps qu'humain mais tout paraissait flou. Décidément, non, il n'était pas humain, il la toisa de nouveau de ses yeux rouges, sans moquerie cette fois-ci, c'est alors que quelques choses lui revint en mémoire, il ne devait pas trop s'avancer mais peut être que... Il demanda, le regard totalement neutre et insensible:

- Embrasser quelqu'un, pour vous, est un signe de... merde, il ne retrouvait pas le mot juste ! de... d'affection ? voila, ça devait être ça...

Il croisa les bras et son air perplexe de quelqu'un qui cherchait à comprendre le rendit, en cet instant, plus humain, il continua

- Donc, si je t'embrasse, ça voudrait dire que je t'aime bien ?

C'est problèmatique dans ce cas !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 26 Mar - 19:54

Garm sembla rester perplexe en face de Himary, qui avait fini par s'arrêter de reculer, sans néanmoins réussir à faire disparaitre le malaise qui l'habitait toujours. Un malaise dû au fait qu'elle était devenue plus humaine que démone-chat. Garm la tira de ses pensées, et avec un air étonné qui faisait un peu étrange sur son visage il lui répondit:

-Si, pourquoi ? Où est le problème ?

Elle avait donc bien vu juste. Le démon-chien, lui, ne connaissait rien aux sentiments humains, et devait sûrement s'en moquer, d'ailleurs. Quoique, il semblait lui aussi plongé dans une intense réflexion, lorsque Himary le regarda furtivement entre deux vagues de pensées. D'ailleurs, cela ne correspondait pas du tout à son image de tueur sanguinaire et démoniaque, de réfléchir. Elle aussi était comme ça, à l'origine ? Ou du moins, ses ancêtres à elle étaient-ils ainsi ? C'était une question que jamais la jeune femme aux cheveux couleur neige ne s'était posé auparavant. Cela ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Et pour cause ! L'amour ne l'avait jamais grandement intéressée, jusqu'à ce qu'elle travaille pour le Gouvernement Mutant et découvre de nouvelles choses, dans la Cité, notamment. Comme Cassandre. Himary secoua la tête. Elle ne devait absolument pas penser à la scientifique pendant de tels moments !

En face d'elle, Garm la fixa de ses yeux écarlates, mais elle fut surprise de n'y déceler aucune moquerie. Il la regardait un peu froidement certes, mais avec la même attitude que n'importe quel autre humain. Et il garda cette tête, malgré le fait qu'on distingue toujours sa lueur démone au fond de ses prunelles flamboyantes. Sans que Himary ne sache pourquoi, cela lui faisait peur qu'il se comporte comme un être humain normal. C'était d'ailleurs la seule chose avec laquelle Garm pouvait lui faire peur. Se comporter en être humain comme il ne l'avait jamais fait ou presque. Il demanda alors, le regard vide de tout:

-Embrasser quelqu'un, pour vous, est un signe de... de... d'affection ?

Himary le fixa, dents serrées, venait-il finalement de comprendre ? Sans qu'elle ne puisse prononcer un mot il tira sa propre conclusion de sa réflexion qui semblait avoir porté ses fruits:

-Donc, si je t'embrasse, ça voudrait dire que je t'aime bien ?

Oui. Il avait compris. Compris que s'il embrassait Himary, c'était comme un signe d'affection pour n'importe qui les verrait, et donc ce qui signifiait qu'il tenait à elle, et pas de n'importe quelle manière. Himary frissonna rien que d'y penser. Combattre contre Garm n'était pas un problème, loin de là. Mais penser qu'il pouvait l'embrasser comme ça, en plus de prendre un côté humain qui ne lui ressemblait pas. Brrrrr...

Himary le fixa alors de ses prunelles ambrées, demandant ensuite avec une moue comme affligée:

-Tu viens seulement de comprendre ?

Un baiser pouvait avoir plusieurs signification, une bonne, une mauvaise. L'une était que la personne tenait réellement à vous et vous aimait. L'autre était que cette personne était malintentionnée et voulait vous utiliser pour parvenir à des fins... pas très jolies pour la victime. Himary ne savait que dire, car Garm n'aimait sûrement pas la manipulation, donc elle ne savait pas véritablement où situer le baiser que lui avait donné Garm lors de leur premier combat. Si ce n'était que ce souvenir la dégoûtait horriblement, mais ça, elle ne l'admettrait pas, bien entendu. Elle lâcha enfin en croisa également ses bras:

-Il est vrai que tu es resté longtemps enfermé, donc au fond, c'est bien normal que tu ne saches pas grand chose des humains, si ce n'est que d'après toi, je suppose, ils ont très bon goût.

Elle n'en avait jamais mangé. Et ne le ferait jamais. Pour Garm, cela devait être simple, il pouvait prendre l'apparence d'un humain mais n'en était as un à l'intérieur. Mais Himary... Manger quelqu'un qui lui ressemblait, hors de question !

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 26 Mar - 22:51

A la manière dont le démon-chat se tenait, il avait vu juste. Merde. Mais pourquoi les humains avaient ils des rites aussi bizarre ? Bon, lui, d'un côté ne voyait déjà pas comment des gens pouvaient éprouver une quelconque affections pour quelqu'un. Garm gronda, à son tour indigné. Si tel était le cas, il y avait méprise sur sa façon de pensée pourtant, il ne comptait pas changer sa méthode. Après tout... Il n'avait jamais trouver d'autre moyen pour donner ou retirer l'énergie vitale de quelqu'un... Et lui, comparé à elle n'en était pas le moins du monde gêné, il n'avait pas à comprendre ni à chercher, ça ne le concernait pas. La jeune fille demanda un peu moqueur tout de même:

-Tu viens seulement de comprendre ?

Oui. Seulement. Mais après cette découverte, cela ne changeait rien. Si ce n'est qu'il comprenait un peu la gêne du démon-chat. Après tous, son geste était, pour elle, pour les êtres humains, un geste amical... Affectif ? Enfin, c'est ce qu'il avait compris. Donc, en résumé, les gens qui s'appréciaient s'embrassaient sr la bouche, sans se faire de mal, sans retirer d'énergie(ils en seraient incapable de toute façon). Garm eut un rictus mauvais. Vider un homme de son énergie était la même sensation que de dévorer une proie. Sauf qu'en principe, il ne prenait pas l'énergie des autres pour de bonne raison. Si la victime en question était faible, alors cela l'affaiblissait et c'tait un risque à ne pas prendre. Mais la démon-chat était puissante, il ne risquait rien, bien au contraire, il devenait plus fort. Et puis, une personne vider de son énergie, s'évanouissait, certes, mais après, tout redevenait normal et elle se rechargerait, si l'on puis dire... La fille ajouta:

- Il est vrai que tu es resté longtemps enfermé, donc au fond, c'est bien normal que tu ne saches pas grand chose des humains, si ce n'est que d'après toi, je suppose, ils ont très bon goût.


Bon gout ? Peut être, enfin, c'était de la bouffe quoi, il voyait de nouveau, le dégout sur le visage de l'autre et il sourit de nouveau, un sourire froid et inhumain comme il le faisait si bien, il se passa une main dans ses cheveux argenté en grognant:

- C'est pas du cannibalisme, hein, ch'uis pas humain et toi non plus, manger un homme, ça revient à manger n'importe quel proie. Peut importe ce que je suis, Dieu, Démon, Chien, Monstre, bref, il n'y a pas de quoi être choqué.

Il ricana, une main posé sur son front, ne parvenant plus à se reprendre, il hoqueta, comme s'il avait de la peine à reprendre son souffle, comme si quelque chose était si drôle qu'il était pis d'un fou-rire. Il essaya de se calmer, d'abord en vain, puis, il souffla doucement, tout sourire Il marcha jusqu'à l'endroit où il avait dévorer sa proie, il ne restait que le sang, quelque morceau de chair et des bouts de vêtements. Il s'y pencha, joignant ses mains en "coupe", comme un récipient et plongea ses mains dans le sang et le bu, comme de l'eau, comme pour s'abreuver après ce fou-rire déplacé. Il se redressa ensuite, essuya le sang qui lui coulait sous le menton. Il secoua ensuite la tête et trancha:

- donc, tu n'es pas un vrai démon. Tu possèdes les mêmes réflexion que les humains et tu partages leur sentiment. Oui, tu vis parmi eux mais un démon n'est pas sensé ressentir ces sentiments étrange comme "l'affection". Tu es quoi, au juste ? Un hybride ? Es-ce que tu es né de l'union d'un démon et d'une humaine, l'inverse peut être ? Ou as-tu été créer par les Dieux dans le but d'être leur messager et pour une raison inconnue, tu serais devenues comme les humains ? Pouvant ressentir les deux sentiments opposés, la haine et l'amour ?

Garm continua de gronder agacé, d'habitude, il n'était pas très bavard, ayant de la peine à maintenir une conversation humaine, mais là, il était un peu perdu il cela le rendait fou, il se tourna brusquement et, sans prévenir, la plaqua contre un arbre, ses yeux rouges, réduits à deux fentes devenus plus agressifs, il la tint fermement par la gorge avec colère et demanda sèchement:

- Tu es bien le chat domestique des Dieux, pas vrai ?! Tu n'as plus de dignité pour ta race, tu n'es pas un démon mais le pion des Dieux et celui des humains en plus ! On est né pour semer le malheur, pour détruire, alors que fais tu chez les humains ?! Tu te prends pour une mutante alors qu'on est bien supérieurs à eux ?! Mais quel indignation, ça me dégoute !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Dim 27 Mar - 9:50

Garm afficha un nouveau sourire, mais cette fois-ci il était totalement dénudé de ce qui aurait pu le rapprocher d'un sourire d'être humain, ce qui au fond fit taire la peur de Himary. Même si ainsi, le démon-chien était sûrement plus dangereux, au moins, il correspondait au monstre qu'il devrait être. Il grogna alors en se passant une main dans ses cheveux, Himary le fixant de nouveau sans rien ressentir au fond de son être:

-C'est pas du cannibalisme, hein, ch'uis pas humain et toi non plus, manger un homme, ça revient à manger n'importe quel proie. Peut importe ce que je suis, Dieu, Démon, Chien, Monstre, bref, il n'y a pas de quoi être choqué.

Et il éclata d'une sorte de rire démoniaque, comme s'il venait de comprendre une bonne blague, d'un rire qui faisait ressortir toute la folie qu'il avait en lui, une folie qui le caractérisait, à vrai dire. Himary n'observa pas la suite des mouvements du démon, le voyant juste s'éloigner, et reporta son attention sur elle-même. Et elle ? Que devrait-elle être, au juste ? Elle était humaine et démone, les deux à la fois. Mais aurait-elle été totalement folle et hors de contrôle si elle n'avait pas vécu parmi les humains ? Si on ne lui avait pas donné la fierté propre à sa famille qui la maintenait au vie ? Sûrement. Garm s'était redressé, en face d'elle, et trancha donc, pendant que Himary, elle, restait pensive:

-Donc, tu n'es pas un vrai démon. Tu possèdes les mêmes réflexions que les humains et tu partages leur sentiment. Oui, tu vis parmi eux mais un démon n'est pas sensé ressentir ces sentiments étrange comme "l'affection". Tu es quoi, au juste ? Un hybride ? Es-ce que tu es née de l'union d'un démon et d'une humaine, l'inverse peut être ? Ou as-tu été créée par les Dieux dans le but d'être leur messager et pour une raison inconnue, tu serais devenue comme les humains ? Pouvant ressentir les deux sentiments opposés, la haine et l'amour ?

Elle ne savait pas. Oui, la jeune femme était incapable de répondre à cette question. Elle était démone. Elle était humaine. Elle était félin. Elle était mutante. Et tout cela donnait quoi, au juste ? Ni un démon, ni un humain, ni un félin et ni un mutant. Alors, quoi ? Elle était tout et rien à la fois ?

Garm s'était avancé de nouveau vers elle, menaçant et grondant, et il la plaqua sauvagement contre un arbre. Himary, qui l'avait vu venir, n'esquiva cependant pas l'attaque. La fixant de ses pupilles rougeoyantes réduites à deux fentes, le monstre prit la gorge de Himary entre ses mains avant de se mettre à la tenir fermement, faisant à moitié suffoquer la jeune femme, qui avait les paupières mi-closes pour lutter. Garm demanda alors d'une voix sèche, faisant ressortir sa colère:

-Tu es bien le chat domestique des Dieux, pas vrai ?! Tu n'as plus de dignité pour ta race, tu n'es pas un démon mais le pion des Dieux et celui des humains en plus ! On est né pour semer le malheur, pour détruire, alors que fais-tu chez les humains ?! Tu te prends pour une mutante alors qu'on est bien supérieurs à eux ?! Mais quel indignation, ça me dégoute !

Himary le fixa quelques instants, avant qu'un sourire ne vienne se dessiner sur son visage, et qu'un rire n'ayant aucun sens ne sorte de sa gorge toujours prise en étau. Elle murmura alors, repliant lentement ses jambes sous elle:

-Cela te dégoûte, hein ? Va savoir ce que je suis. Tout et rien. Je me terre chez les humains ? Non, je m'adapte et observe le nouveau monde qui m'entoure, celui que ni les dieux ni les démons ne dominent aujourd'hui. Je hais les Dieux, tout comme les démons. Et tu dis que je suis une messagère des Dieux ? Que c'est risible. Obéir à ceux que je déteste. Et puis quoi encore ? Et quand bien même cela devait arriver...

Elle laissa sa phrase en suspension avant de repousser violemment Garm, qui lâcha sa gorge et tituba à plusieurs mètres. Toute cette action se déroula en une dizaine de seconde seulement. Elle finit enfin, s'époussetant et le fixant à nouveau de son regard ambré, recouvrant peu à peu sa voix normale:

-... Cela ne te regarde pas.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Dim 27 Mar - 12:33

Elle sourit. D'un sourire qu'il ne chercha pas à comprendre. Ainsi qu'un rire, tout aussi insensé que Garm. Au moins, la colère du démon-chien se dissipa, comme le ciel sous un mauvais brouillard, passant de son caractère furibond, à quelque chose de plus posé. Personne ne pouvait aussi bien changer d'humeur que lui, il la toisa, les yeux brillants, desserrant à peine sa main, si Himary avait été une simple humaine, cela n'aurait fait aucun doute, la force qu'il utilisait en ce moment pour la plaquer contre l'arbre aurait suffi à broyer la gorge d'un homme ce qui confortait à dire que, malgré le fait qu'elle ait tiré ses sentiments comme des humains, elle restait démon. Mais pas entièrement et c'est ce qui ferait la différence entre eux-deux. Le démon-chat, qui luttait pour respirer murmura tout de même:

- Cela te dégoûte, hein ? Va savoir ce que je suis. Tout et rien. Je me terre chez les humains ? Non, je m'adapte et observe le nouveau monde qui m'entoure, celui que ni les dieux ni les démons ne dominent aujourd'hui. Je hais les Dieux, tout comme les démons. Et tu dis que je suis une messagère des Dieux ? Que c'est risible. Obéir à ceux que je déteste. Et puis quoi encore ? Et quand bien même cela devait arriver...

Et quelle preuve avait il de cela ? Aucune. Elle détestait les Dieux et les Démons ? Alors elle était humaine. Humaine... C'est répugnant de savoir que des démons nie leurs origines. Elle finit sa phrase:

- ... Cela ne te regarde pas


Elle se dégagea de son emprise, un peu surpris, Garm recula en grognant comme une bête sauvage. Ah ? Vraiment ? Elle croyait vraiment ça ? Garm s'approcha de l'arbre où il avait plaqué la fille et le toucha de la paume de sa main. Le tronc se mit à noircir, pourrir et les feuilles vertes, fièrement réparties sur sa couronnes tombèrent en masse, comme en automne mais de façon moins naturelle. Cela le permis de se calmer, car le fait qu'il soit le Gardien des Enfers le mettait en très mauvais terme avec la nature et pouvait même se débarrasser des végétaux. Les humains, il ne pouvait pas s'en débarrasser seulement en les touchant, pour cela, il devait les tuer ou leur enlever leur énergie. Il ricana en se tournant vers elle:

- Un peu, que ça me regarde ! Je te rappelle juste que tu as débarqué un jour en espérant me tuer ! Tu es assez arrogante pour avoir cru y arrivé.


Il secoua la tête avec dédain

- Tu sais, seul un démon ou, à la limite un Dieux peut tuer un démon, mais je ne suis pas n'importe lequel, c'est pourquoi tu ne peux pas me tuer parce que tu n'es pas juste un démon et encore moins un Dieux. Tu dois être un mélange sorti d'un laboratoire, je ne sais pas.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Lun 28 Mar - 18:50

Himary s'était redressée, ses pupilles ambrées brillant avec la lumière déclinante du jour. Elle observa du coin de l'oeil les mouvements du démon-chien, qui après s'être relevé en grognant se dirigea vers l'arbre sur lequel était clouée la jeune femme aux cheveux blanc immaculé quelques instants plus tôt. Elle le vit poser sa main dessus, puis le tronc du végétal noircit, ses feuilles brunirent, ses branches de racornirent tandis qu'il pourrissait et diminuait en taille. Pour finir, il n'en resta qu'un petit tas de cendres sur le sol, alors qu'il n'avait pas été brûlé, seulement "infecté" de l'intérieur. La fille-chat n'aurait pas aimé être à la place de cet arbre...

Garm ricana ensuite en se tournant vers elle:

-Un peu, que ça me regarde ! Je te rappelle juste que tu as débarqué un jour en espérant me tuer ! Tu es assez arrogante pour avoir cru y arrivé.

Himary soupira. Ah oui, ce jour là... Sa cicatrice sur l'épaule la titilla quelques instants, oui, c'était d'ailleurs le souvenir que Himary portait de cette bataille, comme sûrement la fine entaille qu'elle avait fait dans la nuque de Garm pour le stopper ce jour là, et que celui-ci devait encore avoir, même si elle était petite et sûrement cachée par les cheveux argentés du monstre sous sa forme humaine. Le démon secoua la tête avec dédain avant d'ajouter:

-Tu sais, seul un démon ou, à la limite un Dieu peut tuer un démon, mais je ne suis pas n'importe lequel, c'est pourquoi tu ne peux pas me tuer parce que tu n'es pas juste un démon et encore moins un Dieu. Tu dois être un mélange sorti d'un laboratoire, je ne sais pas.

La jeune fille-chat manqua d'exploser de rire lorsque l'autre lâcha ces paroles. Elle ? Un mélange sorti droit d'un laboratoire de scientifiques ? Impossible. Elle était née dans la nature, dans une famille de démons tout à fait normale, et n'avait mis les pieds dans la Cité que depuis qu'elle travaillait pour le Gouvernement Mutant, déjà qu'elle avait eu du mal à se familiariser avec celui-ci. Elle secoua à son tour la tête avant de dire:

-Moi ? Un mélange sorti d'un laboratoire ? Sûrement pas ! Je ne connais la Cité que depuis quelques temps, et en plus, j'ai horreur de ces labos, et quand bien même j'en aurait gardé un souvenir. Je suis juste une démone aux pouvoirs momentanément scellés par un vieux serment et qui se fait passer pour une mutante, voilà tout.

C'était d'ailleurs vrai. Le serment, Himary en avait entendu parler, mais ne savait pas comment celui-ci avait été fait. Elle savait juste que lors de situations extrêmes, le sceau devenait instable, comme lors de son combat contre Garm, où il s'était brisé, mais elle ne pensait pas pouvoir l'enlever non plus, et à vrai dire, elle ne s'y risquerait pas.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 2 Avr - 20:35

La fille rit. Il ne su d'abord comment interpréter ce rire mais comme il ressemblait un peu au sien, il en déduisit que c'était un rire un peu cinglé. Garm croisa les bras, pris d'un grognement rauque. Les humains étaient étranges, mais elle l'était d'autant plus qu'elle était un doux mélange des deux ! Humain ou démon hein ? Il appuya sa tête contre sa main, ses yeux réduits à deux fentes s'agrandissait puis rapetissait. Que c'était rageant de ne pas comprendre ! Il fallait cependant qu'il reste calme ou alors il détruirait tout. Calme... ? Difficile pour lui, il obéissait à une race bien différente des humains où toutes ses pensées passait par l'instinct, ou la réflexion n'était qu'artificielle, la fille-chat déclara:

-Moi ? Un mélange sorti d'un laboratoire ? Sûrement pas ! Je ne connais la Cité que depuis quelques temps, et en plus, j'ai horreur de ces labos, et quand bien même j'en aurait gardé un souvenir. Je suis juste une démone aux pouvoirs momentanément scellés par un vieux serment et qui se fait passer pour une mutante, voilà tout.

Vraiment ? Il n'en était guère convaincu, il s'approcha donc de nouveau d'elle la saisissant fermement par les épaules, il aurait été impossible de se dégager avec sa poigne. Il se contenta de la fixer de ses yeux doré et rouge. Humaine ? Démone ? Cyborg ? Animal ? Robot ? Lors de leur dernière rencontre, totalement sous l'emprise du démon de l'Enfer, il n'avait pu se poser cette question, pourtant, la fille-chat avait bien perdu du sang. Il ne s'agissait donc pas d'un robot. De plus, elle sentait le sang, la chair fraiche. Sans prévenir, il planta ses crocs dans la gorge de la fille, de façon tout à fait maitriser cette fois, il grogna et recula d'un pas, s'essuyant les lèvres qui s'était teinté de sang, il reconnut:

- Ce n'est pas du sang humain.

Quand ils c'étaient battu, il n'avait pas fait attention, la différence lui avait totalement échappé, démon ou humain, qu'importait tant qu'il pouvait tué, il passa sa langue sur ses canines pointues, l'air songeur. Il lâcha la fille-chat se tournant avec un sourire étrange:

- Alors, malgré tout ça, tu te sens toujours capables de me tuer, démon-chat ? Tu sais, c'est normal d'avoir peur, c'est un sentiment tout à fait... humain !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Dim 3 Avr - 17:47

Le sourire à moitié fou de Himary s'estompa peu à peu. Elle prit son visage dans ses mains blanches aux ongles un peu trop longs, avant de fermer et de rouvrir les yeux, plusieurs fois, à moitié plongée dans la pénombre. Il fallait qu'elle se calme, qu'elle reste sereine et garde le contrôle. Qu'elle évite de basculer d'un côté inconnu qui ne lui ressemblait absolument pas. Sa respiration se ralentit, et lorsqu'elle montra de nouveau son visage à la lumière du jour qui filtrait à travers les arbres, Garm était face à elle.

Elle ne l'avait pas senti venir, et sursauta donc en ayant un léger mouvement de recul, comme lorsqu'on faisait une farce à quelqu'un pour lui faire peur en riant, et que celle-ci marchait. Le démon-chien la prit fermement par les épaules, de sorte que si elle bougeait, elle se retrouvait l'épaule déboîtée, ce qui pouvait être bien plus douloureux que ce que le commun des humains pouvait penser. Le regard ambré de Himary affronta celui, rouge-doré, de Garm, avant qu'il ne la morde subitement au cou, mais pas pour lui rancher la gorge, car aussitôt que le sang de la jeune femme à la chevelure blanche se trouvait sur les lèvres du monstre, celui-ci la lâcha et recula un peu, se léchant les babines comme un chien tout à fait normal, pendant que Himary fixait la morsure, qui n'était pas grave et dont le sang avait déjà arrêté de couler en seulement quelques secondes. Et oui. Les capacités de récupération de personnes comme Himary ou Garm n'étaient pas du tout les mêmes que celles des êtres humains.

Garm grogna alors en s'essuyant la bouche:

-Ce n'est pas du sang humain.

Oh ? Il l'avait reconnu par lui même ? La fille-chat était en quelque sorte un peu étonnée des efforts que fournissait Garm pour essayer de réfléchir et penser, mesurer ses paroles, ce qui n'était pas dans son genre, elle en était plus que certaine. Il se tourna avec un sourire étrange:

-Alors, malgré tout ça, tu te sens toujours capables de me tuer, démon-chat ? Tu sais, c'est normal d'avoir peur, c'est un sentiment tout à fait... humain !

Peur ? Himary riposta presque aussitôt d'un ton parfaitement calme:

-Ce n'est pas franchement comme cela que tu pourras me faire peur.

Elle laissa librement sortir ses oreilles d'un blanc immaculé, tout comme sa queue, qu'elle agita d'abord de droite et de gauche, avant de stopper chacun de ses mouvements et de bondir sur un arbre juste derrière Garm, et de dire d'un ton narquois:

-Peut-être, en effet, que j'ai des sentiments humains. Mais ta réflexion et certains de tes mots, depuis tout à l'heure, sont typiquement humains, eux aussi, tu ne crois pas ?

Car oui, on pouvait très vite réagir comme un être humain sans s'en rendre compte Himary l'avait appris il y avait fort longtemps à ses dépens.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Lun 4 Avr - 13:41

Garm grogna, attrapant un insecte au vol qu'il broya dans sa main et laissa tomber, inerte. Lui mangeait de la viande rouge, du poisson, des fruits, des crustacés, mais surement pas de petite bestiole, tout de même. Il releva la tête alors que la fille riposta aussitôt:

- Ce n'est pas franchement comme cela que tu pourras me faire peur.

Il pencha la tête sur le côté, l'œil brillant avec un sourire narquois. Ah, vraiment ? Si cette fille avait des sentiments humains, elle devait ressentir la peur. Il ferma un instant les yeux, pris d'un étrange mal de tête. A force de réfléchir comme un homme, voila ce qui arrive ! Les humains avaient plusieurs langues de ce qu'il avait compris, lui, n'en connaissait qu'une seule... ou deux... il ne savait plus bien. Pourquoi les homme se fatiguaient à parler différemment ? Du coup, tout les êtres humains ne se comprenaient pas ? C'était ridicules ! Garm suivit le mouvement de la fille. Des oreilles et une queue, comme un chat. Elle bondit lestement sur une branche d'arbre et lança, moqueuse:

- Peut-être, en effet, que j'ai des sentiments humains. Mais ta réflexion et certains de tes mots, depuis tout à l'heure, sont typiquement humains, eux aussi, tu ne crois pas ?

Il ricana amusé. Elle le provoquait ? Oui, très certainement. Garm se tourna, relevant la tête pour la toiser, à nouveau, il toucha le tronc de l'arbre, le laissant gentiment pourrir, un sourire carnassier s'affichant sur son visage, il lui rétorqua alors:

- Vous, les humains, avez plusieurs langues, n'est-ce pas ? Mais parlez une autre langue ne fais pas forcément de vous, quelqu'un de bilingue. Pour moi c'est pareil, j'essaie de me faire comprendre par les hommes, et ce n'est pas naturel, pour moi, ça me coute en énergie, j'te dis pas.

Il s'accroupit, plongeant sa main dans la marre de sang qu'avait créer son repas, il y sortit un bout de chair. Il se lécha les babines et l'avala goulument. Oui, il était du genre à manger beaucoup, il se releva alors, les yeux rouges, ce morceau de chair en lambeau lui avait à nouveau ouvert l'appétit, il se lécha les babines, en instant, perdant ces mots, il dû à nouveau se concentrer pour parler, car c'est ainsi, s'il avait faim, les efforts lui étaient plus difficile:

- Et puis, d'habitude je ne parle pas à mes victimes, c'est comme si toi, tu commençait à parler à un poulet ! Est-ce que tu parles au poulet ? Je ne pense pas, ce n'est qu'une proie, de la volaille, si tu lui parles, on va te regarder étrangement, pas vrai ? Pour moi c'est pareil, je ne parle pas aux hommes car ce sont mes proies. Toi, tu n'es pas une proie, tu es comme moi, un démon, certes, un peu bizarre, mais un démon quand même, qui parle comme un humain... Tu es un démon et donc une ennemie mais quand tu seras mortes, j'aurai du mal à me souvenir, comment parler ce triste langage des hommes.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Lun 4 Avr - 18:39

Perchée sur sa branche, Himary fixait Garm qui se rapprocha lentement, pour finir par poser sa paume de main sur le tronc de l'arbre sur lequel se trouvait la fille-chat. Himary remarqua alors que celui-ci semblait se rétracter sur lui-même, et les appuis que la jeune fille utilisait devinrent moins sûrs, d'un coup. Elle fixa Garm d'un oeil noir, pour bondir de son perchoir en atterrissant souplement et lestement sur le sol couvert d'herbe balayé par le moindre fléau passant.

L'arbre, aussitôt qu'elle fut descendue ou presque, se mit à pourrir comme le précédent. Garm, un sourire carnassier sur le visage, lui dit alors:

-Vous, les humains, avez plusieurs langues, n'est-ce pas ? Mais parler une autre langue ne fais pas forcément de vous quelqu'un de bilingue. Pour moi c'est pareil, j'essaie de me faire comprendre par les hommes, et ce n'est pas naturel, pour moi, ça me coûte en énergie, j'te dis pas.

Himary conserva son air provoquant, alors comme ça, parler comme un être humain le fatiguait ? Intéressant... Elle suivit du regard le démon qui s'était dirigé vers la marre de sang, appartenant sûrement à son dernier repas, et il y piocha d'ailleurs un morceau de chair qu'il avala goulument, tandis que la jeune femme frissonnait de dégoût. Elle ne chercha même pas à comprendre comment il pouvait faire ça. Il sembla d'ailleurs perdre le contrôle sur lui quelques instants, avant de se reprendre à peu près et de lâcher:

-Et puis, d'habitude je ne parle pas à mes victimes, c'est comme si toi, tu commençais à parler à un poulet ! Est-ce que tu parles au poulet ? Je ne pense pas, ce n'est qu'une proie, de la volaille, si tu lui parles, on va te regarder étrangement, pas vrai ? Pour moi c'est pareil, je ne parle pas aux hommes car ce sont mes proies. Toi, tu n'es pas une proie, tu es comme moi, un démon, certes, un peu bizarre, mais un démon quand même, qui parle comme un humain... Tu es un démon et donc une ennemie mais quand tu seras morte, j'aurai du mal à me souvenir comment parler ce triste langage des hommes.

Himary haussa un sourcil, croisant les bras sur sa poitrine. Il comptait finalement se battre ? Dans cet espace qui avantageait la jeune fille démone ? Elle avait des fourmis dans les mains, et avait envie de dégainer son katana, mais ne le fit pas, car elle n'attaquerait sûrement pas la première s'il comptait finalement avoir un affrontement avec elle. Elle demanda simplement:

-Donc, tu veux quand même te battre ?

De toute façon, qu'il le fasse ou pas, Himary n'accomplirait ses actions qu'en fonction de celles de son adversaire, que ce soit Garm ou un autre, elle agissait toujours comme cela.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Ven 8 Avr - 21:26

Garm plissa les yeux, l'autre semblait prise d'une envie de l'envoyer bouler, de se battre peut être ? Il paraissait bien sûr d'elle, il le sentait, cette odeur d'orgueil, mais personne ne peut battre Garm sur son propre territoire, en fait, personne peut le battre tout court, qui que soit l'espèce de la personne en face. Il grogna, il en avait assez de parlé, ça lui coûtait cette réflexion insensé et pas naturelle chez lui, discutions qui ne menait nul part, il ne savait même pas pourquoi il faisait l'effort de parler à ce démon-chat qui, à l'évidence était supérieur aux humains mais inférieurs à lui. Les chiens avaient une hiérarchie bien défini, les démon-chien aussi, il y avait le chef: alpha ses sujets et les souffres douleurs. LA fille demanda:

- Donc, tu veux quand même te battre ?

Il esquissa un petit sourire malsain, elle ne bougea pas. Elle attendait qu'il agisse ? Pas de problème, avant après, qu'importait. Il cracha le sang qui s'accumulait dans sa bouche, reculant d'un pas, ses yeux réduits à deux fentes, il voulut parler mais s'en senti incapable, tout d'un coup, alors il secoua la tête, d'un geste dédaigneux.

Son visage s'allongea, de la fourrure recouvrit son corps ainsi que le sang sur le poitrail et dans la gueule, plus abondant que sous sa forme humaine, de petite oreilles recourbé, une longue queue, des pattes puissantes et des griffes toutes aussi tranchantes que ses crocs, il gronda en faisant un pas en avant, son incroyable taille lui valut une pluie de branches qui se cachait lorce qu'il les percuta, il n'y prêta aucune importance, se débarrassant des branches agrippé sur son pelage noir comme si ce n'était que de simple brindille. IL montra les crocs, sa longue queue se fracassant contre les arbres ou balayant les rochers comme des petites gravillons, il s'approcha menaçant et aboya de sa voix profonde:

- Ici, toi être chez moi, démon-chat pas pouvoir gagner, démon-chat jamais pouvoir gagner, je-vais-te-faire-ravaler-ton-orgueil.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 9 Avr - 12:46

Himary fixa le démon avec un regard sûr et franc, histoire de se mettre un peu d'assurance de côté, pour être prête lorsque Garm craquerait. Elle savait qu'elle n'aurait pas besoin d'utiliser Yuki, du moins, pour la majeure partie du combat, mais pourtant, elle la tenait fermement devant elle, pointée sur son adversaire, la jointure de ses doigts devenant presque translucide tant elle tenait l'arme avec fermeté.

Elle observa Garm reculer, avec un sourire malsain et peu naturel sur le visage du chien qui prenait une apparence d'homme. Il finit par secouer la tête d'un geste dédaigneux, avant qu'il ne se métamorphose lentement, pour prendre l'apparence que Himary lui connaissait bien et celle qui convenait le mieux à la mauvaise nature de Garm: un immense chien de cinq mètres immonde et au poitrail couvert de sang, sa bave étant elle-même du sang, aux yeux rouges enfoncés dans ses orbites, qui brillaient d'une lueur folle, ainsi qu'à ses griffes et crocs démesurément longs et terrifiants, du moins, ils le seraient pour un être humain normal. Mais la jeune fille aux longs cheveux neige, elle, n'avait pas peur du tout, comme lors de leur précédent et premier combat.

Lorsque sa transformation fut achevée, le démon chien rugit de sa voix profonde et rauque, tout en portant son regard sur Himary:

- Ici, toi être chez moi, démon-chat pas pouvoir gagner, démon-chat jamais pouvoir gagner, je-vais-te-faire-ravaler-ton-orgueil.

Et il s'avança d'un pas. Himary, elle, ne bougea pas pendant plusieurs minutes, son regard indiscernable car tout son visage était désormais plongé dans une ombre peu naturelle, accentuée par celle de Garm sous sa véritable forme. Un bruit sourd retentit. Yuki venait de tomber sur le sol, tandis que Himary grommelait d'une voix presque inaudible:

-On dirait que cette fois-ci, je ne vais pas avoir besoin de toi.

Un lumière rouge écarlate l'enveloppa alors, avec quelques rayons noirs et violets, et elle poussa de nouveau ce même hurlement de rage qui signifiait qu'elle se transformait. De nouveau, des rayures noires zébrèrent a peau pâle, ses ongles devinrent des griffes rouges et démesurément longues, tandis que sa posture se voûtait, lui donnant une allure plutôt terrifiante. Elle était prête à combattre. Pour le moment, elle ferait à peu près comme la dernière fois. Mais elle avait appris lors de ses entrainements que ce stade de sa transformation n'était que mineur. Elle pouvait pousser ses puissances bien plus loin, laisser éclater sa véritable force. Seulement, si elle le faisait, elle deviendrait alors totalement folle et incontrôlable, et la ramener à la raison serait quasiment impossible.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Lun 11 Avr - 21:04

Garm recula d'un pas, ses yeux de canidé toisant la fille d'un regard totalement animal et démoniaque. Un des deux mais en tout cas pas humain. Le démon chien tressaillit lorce que l'arme de la jeune fille percuta le sol, il se passa sa longue langue sur ses babines totalement rouge, sn échine se hérissa, de manière totalement différente d'un chat, il gratta la terre de l'une de ses pattes, il gronda, son regard passant de l'arme à la fille, il l'entendit marmonné:

-On dirait que cette fois-ci, je ne vais pas avoir besoin de toi.

Cette phrase ne lui était pas destiné, il en était presque certain, même si son esprit comprenait de mois en moins le sens des mots, il cligna des yeux, ouvrant sa gueule, de la fumé en sortit, puis il referma sa puissante mâchoire. Non, il ne pouvait pas faire ça, bien que l'idée soit tentante, il ne pouvait pas brûler la jungle. Pas par compassion mais parce que c'était chez lui, il bondit sur elle, l'attrapant par la gorge, sa gueule bien assez grande pour saisir le cou du démon-chat qui n'était pas aussi imposante que sa propre encolure. D'un mouvement sec il la jeta à terre, le sol trembla et l'arbre à côté craqua, menaçant de totalement se briser, il claqua ses crocs avant de la relâcher, le sang qui lui faisait usage de salive coulèrent sur le visage du démon-chat, jusque dans les yeux, brouillant sa vision(ça il ne le fait pas exprès!).

Alors qu'il comptait lui briser les os, sa tête se tourna, son regard attiré par l'arme que l'autre avait laissé tombé, délaissant dans un coin, surement pour la récupéré après. Il trottina vers l'arme, l'écrasant de sa patte, puis, il la retira, il essaya de la mâchouiller avant de s'en lasser. Il s'ébroua agacé et se tourna à nouveau vers le démon-chat, se débarrassant de cet objet humain et sans intérêt qu'il laissa par terre, il s'ébroua, des gouttelettes de sang s'écrasèrent sur le sol, il aboya, puis grogna puis poussa un rugissement monstrueux. Il réfléchit un instant, essayant d'à nouveau trouver l'usage de la parole.

Un instant il eu de sérieux blanc " Comment parler déjà ?" Comment se faire comprendre ?" "la grammaire et tout ce tralala ?" Il poussant un grognement frustré, sachant qu'il n'avait pas trop le temps de réfléchir, son ennemie comptait surement contre-attaqué, d'ailleurs il évita un coup, surgi de nul part à la dernière seconde mais son mouvement ce fit si brusquement qu'il se cabra et sa tête se fracassa contre une branche d'arbre qui tomba au sol, se teintant de sang. Il finit par parler, trouvant ses mots de manière maladroite:

- Je... sais... je connais... tes limites... je sais jusque ou... tu peux aller... mais cela ne sert à rien, quoi... quoi que tu fasses tu ne pourrai...peux pas me... me tuer... peut être que je ne peux pas non... non plus te tua... tuer, peut être... peut être... alors... nous bat... battre semblèrent... sembla... semble... bien inutile... il faudra un jour que... l'on trouvé... trouve... un vrai moyenne... moyen de régler nos différence...
Il se secoua, agacé de parler, il bondit sur elle la faisant quasiment rouler, il la griffa au museau avant de sauter en arrière, la gueule entre-ouverte.
[dernier dialogue, les fautes sont là exprès pas que tu doutes de mon français XDDD]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Mar 12 Avr - 10:00

A peine Himary s'était-elle transformée que Garm, qui devait visiblement avoir une folle envie de se battre, lui bondit dessus sauvagement, prenant la gorge de la fille-chat en étau entre ses puissantes mâchoires inférieures et supérieures. Himary plissa ses paupières avant de placer ses bras sur la gueule du chien géant, contrant le puissant canidé, et réussit à les rouvrir légèrement, de sorte qu'il y eut moins de pression sur son cou. Elle aurait pu continuer jusqu'à se libérer complètement si il ne l'avait pas envoyée s'écraser lourdement au sol, près d'un arbre, dont les feuilles tombèrent et dont le tronc trembla.

De la salive-sang coula sur le visage de la jeune fille tandis qu'elle était plaquée au sol par Garm, ce qui lui brouilla la vue, car le sang avait coulé dans ses yeux. Il aurait pu la tuer, mais Himary fut surprise de le voir se détourner pour marcher de son pas lourd en direction de l'endroit... où elle avait laissé tomber Yuki. Un instant, elle eut peur pour la lame, mais se reprit aussitôt. Son katana était une épée des Dieux, Garm ne pourrait la briser.

Quand bien même, il essaya, l'écrasant d'abord sur le sol puis en la mâchouillant ensuite, ce qui créa des horribles crissements de métal, mais Yuki, si elle était légèrement rayée, n'avait absolument rien. Le démon-chien la jeta alors violemment sur le sol qui se recouvrait de sang à une vitesse phénoménale, avant de hurler comme un chien fou, ce qu'il était, en quelque sorte. Ensuite, il ne bougea plus, semblant réfléchir. Himary prit alors ce temps d'arrêt pour se relever, sans retirer le sang de son visage, ce qui lui donnait un aspect extrêmement sinistre, à vrai dire. Elle bondit, et lorsque Garm tourna la tête vers le lieu où elle était encore censé se trouver, elle tenta de le frapper à l'arrière.

Malheureusement, celui-ci esquiva de justesse, les griffes de Himary ne faisant que effleurer son pelage noir. Il allait falloir qu'elle trouve une technique pour ne pas être obligée de l'attaquer en le touchant. Mais cette technique 'était possible que si elle laissait plus de terrain à sa personnalité démoniaque, ce qui pouvait être dangereux pour ce qui l'entourait, notamment pour son retour à l'état humain, qui serait plus long. Un sacrifice que pour l'instant, elle hésitait encore à faire.

Garm bondit alors sur elle, tout deux roulant au sol, lui lui griffant le visage et elle lui lacérant les pattes avant. Il sauta ensuite vers l'arrière, ce qui permit à Himary de se relever d'un bond rapide, avant de gronder:

-Je... sais... je connais... tes limites... je sais jusque ou... tu peux aller... mais cela ne sert à rien, quoi... quoi que tu fasses tu ne pourrai...peux pas me... me tuer... peut être que je ne peux pas non... non plus te tua... tuer, peut être... peut être... alors... nous bat... battre semblèrent... sembla... semble... bien inutile... il faudra un jour que... l'on trouvé... trouve... un vrai moyenne... moyen de régler nos différence...

Il peinait à trouver les mots. En un sens, cela fit sourire la démone féline, tandis que le ciel, de plus en plus noir, grondait avec plus de force. Se battre était inutile ? Un autre moyen pour régler leur compte ? Elle n'y croyait pas une seconde. C'était lui qui disait cela, en plus. Il connaissait peut-être ses limites, mais le combat était, pour Himary dans le cas présent, la seule façon de les départager, même si cela finissait en match nul. Ce serait comme la dernière fois si elle ne libérait pas plus de puissance.

Alors elle hurla. Plusieurs fois. Comme une bête sauvage et déchainée qui vient de dominer la forêt. Elle allait tester une nouvelle phase de sa nature démoniaque. Ses griffes s'allongèrent encore, tandis que dans son esprit, tout se teintait de noir, les souvenirs se faisant emprisonner dans des cages de ténèbres. Elle griffa alors l'espace devant elle, ce fit créa plusieurs lignes rouges qui allèrent s'écraser sur le pelage de Garm, le retirant pas énormes touffes de poils comme si elle venait réellement de le toucher. Ça y est. Himary venait, peut-être inconsciemment, d'augmenter sa puissance d'un cran.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Mer 13 Avr - 15:45

La démon-chat le fixa comme si elle ne le croyait pas. Ah ouai ? Garm aimait se battre, il avait été conçu pour ça, on l'avait créer pour tuer, c'était son instinct, il ne pouvait faire autrement mais le fait que aucun ne prenait le dessus le frustrait simplement. Mais il n'allait surement pas perde. Son instinct le lui disait. Garm ne perdait pas. Pourtant, il ne lui disait pas s'il pouvait gagner. Si, forcément, c'était le gardien des Enfers, celui qui punissait les morts mais aussi les vivants. Il ne connaissait pas la défait, déjà que les matchs nul, il ne connaissait pas et ça lui laissait un goût amer, mais il se savait plus fort car, comparé à la démon-chat, lui avait gardé son total esprit original. Pas un affreux mélange démon-humain.

Elle hurla. Plusieurs fois. Le chien des Enfers la fixa, la gueule béante, il plissa les yeux quand il vit les griffes de l'autre s'allonger, elle provoqua devant truc quelques choses d'étrange qui frappa Garm, il en eu chair pour sa fourrure. Il observa son épaule, il saignait très légèrement car sa peau, cuirassé le protégeait des attaques mineurs même s'il avait ressentit une puissance assez différente. Hé ? Puis après ? Sa fourrure repousserait. Vite, pour qui l'avait elle pris, hein ? Il s'ébroua avec dédain.

Il se jeta sur elle, il l'esquiva superbement, il s'arrêta furieux, entendant sa propre mâchoire claquer dans le vide, il se tourna brusquement, la cherchant des yeux. Il le la vit pas mais il sentit peu de temps après une pression sur son dos qui le fit se cabrer, il se tourna furieux et se jeta sur elle, sa tête frappa le front du démon-chat, très mauvaise idée, les attaques de force avec un chien de combat, il releva violemment la tête lui faisant perdre l'équilibre, il posa l'une de ses pattes sur son flanc, il voulut la mordre en pleine gorge mais l'une des pattes du démon-chat l'en empêcha, lui lacérant l'épaules, il recula avec un grognement agacé, se léchant les babines ensanglanté par sa propre salive.

Il bondit sur le côté quand on l'attaqua, sentant l'autre le frôler de prêt, il lança un aboiement d'attaque et l'attrapa en pleine gorge cette fois-ci, à la volé, il ne l'avait pas raté et cela le fit jubiler quand il resserra ses crocs autour du coup musclé mais tout de même en finesse de son ennemie. Il la secoua comme un jouet sous son emprise et la jeta contre un arbre qui se fendit littéralement sous la puissance de l'impact et le poids du démon-chat, il s'approcha en grondant comme les démons et non comme les animaux. Il se reçu en sévère coup de griffe  sur le museau, il recula surpris et montra les crocs, furieux. Il rugit en détachant chaque mot:

- Je-vais-te-finir,-bâtarde !

Il évita un nouveau coup de griffe qui aurait très bien pu lui crever un œil. D'ailleurs, s'était le principe fourbe des félins de viser le visage ! Il aboya de nouveau de façon féroce et plongea ses crocs dans sa nuque cette fois la balança de nouveau à terre, il la lâcha, un peu trop vite, ne visant probablement pas les points vitaux, elle se releva, il lui fit face, ils se jetèrent à nouveau l'un sur l'autre, l'écrasant de son poids et de nouveau il roulèrent sur le sol.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Jeu 14 Avr - 9:53

Tout ce qui rendait Himary humaine ou du moins, qui faisait qu'elle était la gentille jeune fille de vingt-trois ans qui se faisait passer pour une mutante commença alors à être plongé dans un gouffre noir et profond, des souvenirs, des habitudes, même le fait de savoir parler, qui petit à petit commençaient à se faire dominer par son côté démoniaque, lentement, certes, ais inexorablement, tandis que, à l'extérieur, Himary poursuivait son féroce combat.

Si elle avait été une machine ou bien un robot, le fait qu'elle ait activé cette fonction qui serait alors qualifiée "d'instable", un énorme voyant rouge se serait sûrement mi à clignoter bien fort dans son crâne pour lui signaler d'arrêter cela tout de suite, que sinon le contrôle de l'engin serait perdu. Mais la démone-chat n'était pas une machine, et donc le voyant n'était pas là. Il y avait tout de même des pensées fortes qui résistaient, mais elles seraient sûrement emportées dans peu de temps.

Lorsque Garm bondit sur elle dans l'espoir sûrement de l'écraser, elle l'esquiva lestement, avec une bien plus grande facilité que tout à l'heure, du moins, c'était son impression. La mâchoire du molosse claqua dans le vide tandis que derrière lui, Himary lançait une série d'attaques sur une seule ligne qui firent disparaitre les poils par couches, jusqu'à la chair, puis même jusqu'au sang, qui coula dans le dos du chien sombre.

Le Gardien des Enfers se retourna puis frappa sa tête contre celle de Himary, l'étourdissant mais s'étourdissant également lui-même, il réussit cependant à attraper la démone, qui, coincée dans l'une des pattes du chien, se débattait férocement, l'empêchait de porter ne serait-ce qu'une morsure sur sa gorge dont les plaies étaient encore présentes. Elle lui lacéra l'épaules en hurlant de rage folle, et il recula, permettant à Himary de se relever après s'être libérée de son étau.

Et elle s'élança. Peut-être sans réfléchir, mais réfléchir ne lui traversait presque plus l'esprit, à présent, c'était comme si tout avait été dominé par une fureur démoniaque et par l'instinct. Plusieurs éclairs fusèrent non loin, et lorsque Himary crut avoir touché sa cible, elle se fit attraper la gorge à la volée, coupée dans son élan. Cela agrandit alors les plaies déjà présentes, qui se remirent à saigner, sans parler des nouvelles, qui elles seraient sûrement plus dévastatrices et plus longues à soigner. Garm la secoua comme il l'eut fait avec un jouet destiné aux chiens, avant d'envoyer Himary se fracasser contre un arbre.

Elle ne mit cependant pas longtemps à se ressaisir, et tandis que l'arbre derrière elle tombait lentement en miettes, elle s'était redressée avec ce même sourire étrange et fou sur son visage, se mettant à lécher ses plaies comme l'aurait fait un chat, malgré le fait que Garm arrivait devant elle. Il gronda de la manière typique d'un démon, avant que, sans prévenir, Himary ne lui refasse la décoration de su museau noir et couvert de sang. Le démon-chien, surpris mais furieux, rugit alors en détachant chaque mot de sa phrase:

-Je-vais-te-finir,-bâtarde !

En réponse à cela, Himary hurla, avant de donner un nouveau coup qui aurait crevé l'oeil du démon s'il ne s'était pas écarté à temps. Il planta ses crocs dans la nuque de la démone-chat, celle-ci se trouvant à nouveau à terre, mais se relevant très rapidement, sans que Garm n'ait eu le temps de l'achever. Elle se jeta alors sur lui, et tout deux se mirent à rouler sur le sol.

Elle lui donnait une pluie de coups de griffes, et lui lui donnait une série de coups de crocs. Si elle le toucha sur la jugulaire, lui réussit à lui mordre le flanc. Aucun adversaire ne dominait l'autre dans ce tourbillon de poils, de sang et de coups. Si cela continuait, les adversaires seraient épuisés avant d'avoir pu déterminer le vainqueur.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Jeu 14 Avr - 22:07

Personne ne gagnait. Personne ne perdait. Ils se rendirent coups pour coups avec une violence que l'on retrouvera nul part ailleurs. Lui mordait, elle griffait. Mais malgré tout ses attaques étaient presque plus conséquente, elle avait des attaques plus régulière. Il lui donna un coup de patte qu'elle évita de peu, il en montra son agacement en se secouant vivement, alors qu'il reçu plusieurs coups de griffes qui n'avaient plus aucune coordinance et réflexion, le chien des Enfers se dressa sur ses pattes arrière, restant sur un équilibre incertain. Il la toisa de son regard rouge brillant et se pencha en avant atterrissant sur ses quatre pattes, faisant trembler à nouveau le sol, il évita un coup et lui attrapa sa patte cette fois-ci, de la lumière dans les tons rouges s'échappa de sa gueule, des flammes commencèrent à être visible, la démon-chat du avoir extrêmement chaud, elle réussi à s'échapper juste avant de finir carbonisé, seul quelques poils noircirent mais rien de grave si ce n'est que des brûlures bégnines. Dommage.

Il rugit, rabattant sa tête en arrière, poussant un hurlement qui ne ressemblait nullement à ceux d'un loup, mélodieux. Il se rabattit sur lui-même, sa queue fouettant l'air et tous ce qui s'y trouvait à proximité. Il se jeta de nouveau sur elle, l'attrapant à la nuque cette fois-ci, il claqua sa mâchoire dans sa fourrure, baissant brusquement la tête, la faisant s'effondré de tout son poids. Il ne l'a lâcha pas pour autant, les babines retroussés, figé sur place comme un chien capricieux qui ne savait pas quoi faire de son jouet. Sa position bien que dominante ne lui laissait pas d'échappatoire pour un bon coup. Il vit la patte de la démon-chat se soulever, il ferma les yeux, prêt à recevoir docilement l'attaque. En plein dans le crâne, il ne broncha pas, laissant la nouvelle plaie s'ouvrir. Il ne desserra pas sa prise, bien au contraire, il la resserra, tout en grondant il se reçu un second coup de patte au museau. Il resserra d'avantage. Il l'entendit craquer, un os peut être ? Avait il atteint la clavicule ? Une chose était sûr, son ennemie réagi au quart de tour, feulant et se débarrassant de son agresseur pour de bon.

Garm recula de nouveau, il poussa plusieurs aboiement, tournant autour de l'autre, cherchant une ouverture. Il sauta, juste derrière elle, faisant volé en éclat les morceau d'écorce qu'il restait de l'arbre totalement détruit., il se tourna vivement mais pas assez, coup puissant sur le flanc qui le fit rugir, furieux, il releva sa puissante tête et se vengea d'un terrible coup de croc dans l'épaule, le sang du démon-chat mélangé à sa salive giclèrent. Malgré ça, il vit bien qu'il s'épuisait peu à peu et que le combat devenait vainc. Il se réceptionna sur le côté, l'observant de son regard animal mais surtout démoniaque. Alors ? Qui a t-il d'humain là-dedans ? Avec ce combat, il avait de nouveau faim mais comme la démon-chat ne le lâchait pas, il battit un instant en retraite mais à nouveau, elle était sur lui, le faisant perdre l'équilibre, Garm cracha et l'attrapa de nouveau à la gorge la jetant avec une violence démesurée qui aurait tué un village humain. Profitant que la fille soit sonné il se dirigea prêt de son repas ou il ne restait pas grand chose. Il lapa le sang de sa longue langue et attrapa un morceau de jambe d'homme qui lui restait, il l'a croqua, mangeant la chair, les os, les ligaments, les muscles, absolument tout. Il plongea son museau dans la marre de sang à la recherche d'un second bout de viande, son museau s'arrêta sur une masse, il le pris dans sa gueule, un nouveau morceau de chair indistinct, de la bonne viande qu'il dévora de nouveau sans tri. Il se redressa ensuite, fixant la démon-chat qui s'était ressaisi, il lui montra les crocs, l'échine hérissé.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 16 Avr - 8:17

Pourquoi ? Pourquoi personne ne parvenait à prendre le dessus ? Ils étaient donc de force égale ? Oui, c'était ça. Ce que chacun avait en faiblesse par rapport à l'autre, il le compensait dans un des avantages qu'il possédait. Himary était plus rapide, plus vive et plus précise que Garm. Garm était plus puissant, sûrement mieux expérimenté en la matière et dominait à la base Himary. Ce combat n'aurait donc pas d'issue ? En tout cas, les deux combattants, malgré leurs grandes ressources, s'épuisaient presque à vue d'oeil. Il fallait donc vite trouver une solution, c'est ce qui s'afficha dans la tête de la démone-féline.

Lorsque le molosse haut de cinq mètres attrapa de nouveau la chatte, ce ft comme la première fois, elle se débattit avec fureur en le lacérant de toutes parts, jusqu'à ce qu'elle sente une puissante chaleur monter de la gueule de son adversaire. Aussitôt, le bouton alerte se mit en route, et au moment où des langues de feu orangées jaillirent, elles passèrent à ras de Himary, qui avait pu anticiper et s'était écartée juste à temps, ne récoltant au final que quelques brûlures qui seraient faciles à soigner.

Elle s'écarta de Garm, rugissant comme un démon, et non plus comme un monstre à demi-chat ou elle ne savait quoi d'autre, ayant presque fait un seul avec sa face démoniaque, son côté sombre et noir enfoui, normalement, au fond d'elle-même, qu'elle avait choisi par sa propre volonté de faire ressortir. Lorsque le démon-chien se jeta de nouveau sur elle, elle n'esquiva pas, celui-ci l'attrapant à la nuque et la maintenant dans sa gueule, la resserrant lentement, tout en restant dans une position immobile, comme s'il ne savait que faire d'elle.

Himary leva sa main droite munie de ses griffes destructrices pour asséner un nouveau coup sur la tête du molosse, le regard toujours empli d'une rage presque étouffante, puis donna un second coup, tandis qu'elle entendit un craquement, tout comme Garm. Mais le craquement, heureusement pour elle, ne venait pas de l'endroit où Garm la mordait, c'était elle-même qui venait de faire craquer ses mains comme un enfant aurait fait craquer la jointure de ses doigts. Néanmoins, sentant que bientôt, c'était elle même qui allait craquer et que ce ne serait en aucun cas volontaire, elle feula puissamment et se débarrassa de l'emprise des crocs du chien démoniaque pour de bon.

De nouveau, ils s'attaquèrent. Garm avait fait voler l'écorce de l'arbre en miette se trouvant derrière Himary et la mordit sauvagement à l'épaule, cette même épaule qui, la dernière fois, s'était retrouvée hors-service suite à leur combat, et qui en garderait la cicatrice. Mais la morsure, bien qu'elle fit gicler ne bonne quantité de sang, n'était pas si grave que cela. Lorsque Garm commença à battre en retraite, elle le poursuivit, lui l'attrapa à la gorge pour l'enoyer de nouveau valser, ce qui la sonna complètement. Le temps qu'elle se redresse sans avoir bien compris ce qui venait de se passer, Garm était de nouveau debout, il semblait avoir repris des force et était près à repartir à l'attaque.

Himary utilisa le peu de conscience saine qu'il lui restait pour se souvenir du point faible du chien. Les mots qui lui revenaient du combat précédents faisaient allusion à un seul et unique endroit: la nuque du chien géant et monstrueux. Ça y est, elle s'en rappelait. Il n'y avait donc pas de temps à perdre pour l'attaquer de nouveau sous son collier en déchirant sa nuque de ses griffes. Elle bondit sur le dos du chien, s'y accrochant de sorte à n'importe quel mouvement qu'il ferait, elle y reste. Elle passa ses griffes sous le collier et commença à les planter à travers le pelage noir et épais du chien, puis dans sa peau, progressant plutôt rapidement, mais sur une petite zone, utilisant son autre main et ses pieds pour se maintenir en un bon équilibre sur son dos. Même s'il venait de se rassasier, elle pouvait l'affaiblir grâce à cela. Car maintenant, elle ne pensait pas vraiment pouvoir le tuer dans les circonstances actuelles.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Sam 16 Avr - 10:16

Garm grondait, il marchait dans sa direction, ses puissantes pattes se posant lourdement sur le sol pourtant ramolli par le sang et leur griffes qui avait retournées la terre. Heureusement que, malgré le combat, il n'avait pas trop mangé, sinon il aurait été plus pataud, moins précis et plus lent. D'ailleurs, comme vous avez pu le constater, Garm n'était pas un as de la précision, même s'il se débrouillait, ce n'était pas son atout premier. Non, lui, c'était l'attaque de front, la force et la puissance de frappe, d'ailleurs, si la démon-chat n'avait pas eu une si bonne résistance, elle serait déjà morte. Sa résistance à lui était convenable aussi, les blessures, pour la plupart cicatriserait dans les jours à suivre, d'habitude, ça mettait plutôt quelques heures tout au plus, mais dans un combat comme celui-là, il faudrait tout de même être un peu patient.

La démon-chat aussi s'agaçait de ne voir aucun gagnant se débarquer clairement. Aussi, elle réfléchit. Du moins, elle sembla. Avant que Garm aie pu esquiver, elle se jeta sur lui, lestement, il se tourna, dérapant sur la terre humide alors que son ennemi semblait visé un point en particulière, ses griffes, d'un grande précision se plantèrent sous son collier, il jappa en se secouant. Elle s'en était souvenue ? Dans un moment pareil ? Ce n'était pas véritablement un point faible... Plutôt une zone dérangeante. En fait, la nuque est, chez le chien, une zone de soumission, vous le saviez pas, hein ? Voila qui le rendait hors de lui, malgré ses ruades, elle se tenait avec toute sa bonne équilibre de chat, pour qui se prenait elle ? Ce n'était pas son maitre, il n'en avait pas, elle avait pas le droit ! Lui pouvait bien attaquer ou il veut, les chats n'on pas de loi de toute façon, des êtres idiots et hautains.

Il montra les crocs et fracassa son dos contre un arbres qui craquela, comme elle semblait toujours tenir, il ouvrit la gueule et cracha des flammes sur lui. Bien entendu, sa composition lui permettait de ne garder ni blessure, ni douleur au contact du feu... Et c'était bien le sol ici présent haha ! Le démon-chat dû donc le lâcher. Son collier teinta en s'agitant autour de son coup. Un collier indestructible sinon il aurait déjà été détruit. Un peu comme l'arme de la fille apparemment.

Il chancela quelque instant avant de se redresser et à s'ébrouer sans s'arrêter, comme déranger par des puces, mais sil s'agissait juste de son agacement. Il se secoua la tête une bonne dizaine de fois avant de lui jeter un regard noir et haineux, toujours hors de lui, il se jeta de nouveau sur elle frappant au hasard, les trois premiers coups de crocs elle les esquiva avant que le démon-chien change d'avis et lui donna une puissant coup de queue, cela suffi simplement à attirer son attention ailleurs, il la plaqua de nouveau sau sol, fou de rage, l'autre se débattit de nouveau à coup de griffes, comme de nouveau, plonger sa tête pour la mordre aurait pu lui risquer de sévère dégât au visage, il abattis simplement une de ses pattes avant sur le front de l'autre, il ne donna pas de coup de griffes, non, ce n'était pas dans sa nature, il appuya simplement sa patte, puis quand elle fut un peu plus vulnérable il la mordit à l'épaule. Alors comme ça elle s'en était à nouveau pris à sa nuque ? Il l'a mordit plus sauvagement en grondant. Le sang avait couvert la moitié du visage du gardien des Enfers pour divers raisons.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himary Noihara

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 08/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Dim 17 Avr - 14:34

Himary, maintenant qu'elle se savait solidement accrochée avec ses griffes, se concentra sur la tâche qu'elle avait: viser ce qui était pour elle le point faible de son adversaire. Comment s'en était-elle souvenue, alors qu'à ce stade, elle n'avait quasiment plus rien qui la rattachait à la race humaine ? Et bien, peut-être était-ce justement cette toute petite partie encore présente de son humanité, qui disparaissait tout de même de plus en plus.

C'était aussi un souvenir du combat précédent, quelque chose qu'elle avait appris. Mais dès qu'elle y réfléchit pour se souvenir de comment elle savait cela, ça lui donna la migraine et elle abandonna aussitôt, préférant donner plus d'ardeur à sa tâche de blesser au maximum le démon-chien, malgré tout les efforts de celui-ci pour l'enlever de son dos. S'il se jetait volontairement contre les arbres pour l'écraser, vive comme un serpent, elle réussissait à esquiver l'attaque. S'il se secouait dans tout les sens pour l'éjecter, elle restait fièrement et solidement campée sur son dos, toujours en le blessant de plus en plus sous le collier, car elle avait essayé de le détruire, mais celui-ci ne semblait pas vouloir se briser.

A trois reprises, Garm cracha du feu en sa direction. La première fois, elle n'eut pas besoin de bouger, car le flamme la ratait même si elle restait immobile. La seconde fois, elle eut besoin de se décaler légèrement, pour éviter de perdre un membre en le laissant brûler jusqu'à ce qu'il tombe en cendre. Et la troisième fois, cependant, elle dut sauter pour ne pas se faire brûler, et réussit à bien se réceptionner malgré tout, s'accrochant de nouveau au monstre-chien de cinq mètres de haut.

Elle s'était pourtant, sans le remarquer, moins bien agrippée que précédemment. Ce qui fit que lorsqu'elle sentit la queue du chien passer juste à côté de sa tête, elle se tourna, un peu trop, et fut délogée du coin où elle était, finissant de nouveau plaquée au sol par le démon gardien des Enfers, qui appuya d'abord sa patte sur le front de la fille-chat pour lui donner assez de douleur pour qu'elle se rende en fait plus vulnérable, puis qui la mordit de nouveau à cette même épaule que d'habitude, celle qui prenait les dégâts majeurs, en fait.

Mais le fait que Garm eut appuyé sur le crâne de Himary avait fait ressortir une image de ses souvenirs récente, qui montrait une jeune femme aux cheveux noirs comme l'ébène habillée dans une petite robe toute aussi noire. Il y avait d'ailleurs des dizaines d'images comme celle-ci, montrant toujours la même femme, qui disait quelque chose à Himary bien que dans son état actuel, elle ne sache pas quoi.

Elle remarqua alors, sur l'un de ses souvenirs, le regard intense que cette même femme posait sur elle, très proche. Un regard bleu. Bleu comme la glace, sans pour autant être très froid. Bleu comme... Mon maitre avait ce même regard... Je me souviens maintenant. Il n'aurait pas aimé que je fasse cela, et cette femme non plus. Cette femme... C-Cassandre ? Elle émargea brutalement de ses pensées, et repoussa le démon-chien assez loin pour faire un point sur ce qui se passait dans sa tête. Elle haletait, et avait l'épaule que Garm venait de lui mordre plusieurs fois avec force totalement démise, maintenant. Si la plupart de ses blessures étaient superficielles et disparaitraient rapidement, celle-ci mettrait encore du temps et laisserait une nouvelle marque.

Soudainement, Himary redevint humaine, ses griffes redevenant des ongles d'un coup, elle-même reprenant son apparence de jeune fille pure. Tout ses souvenirs, son passé, son identité même revinrent dans son crâne par une énorme masse, bien qu'à certains endroits, il subsiste encore du noir. Rien que de se rappeler le nom de Cassandre ainsi que le regard de son maitre disparu avait ravivé le sceau et de nouveau emprisonné ses pouvoirs démoniaques. Sinon, elle aurait pu continuer, bien qu'elle s'était grandement épuisé et qu'elle n'était peut-être pas encore totalement prête.

_________________


Musique de Himary =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agentss-lmda.forumactif.org
Garm

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   Mer 27 Avr - 12:39

Le chien se rabattit sur lui même, dans sa colère hystérique, il releva la tête. Pourtant, quelque chose était en train de changer, dans le regard de la démon-chat. Pendant un court instant, il revit une humaine. Mais aussi un démon. Un démon-humain... ? Il secoua la tête, un instant perturbé. C'était du jamais vu, ça. Les humains avaient la protection des dieux, les démons étaient des damnés ou des serviteurs, comment un démon pouvait être comparer aux hommes ? Décidément, il ne comprenait pas. Quelle vision étrange, il avait eu. Il se détendit, fixant l'autre d'un regard typique d'un canidé. Se léchant les babines.

Le démon-chat s'était débattu et avait fini par se dégager. L'inattention du chien lui laissa du répit alors qu'elle fut comme prise dans une intense réflexion. Garm ne bougea pas, la langue sorti, comme les chiens, sous l'effort. Il battit l'air de la queue, un peu plus calmer comme s'il sentait la haine et la tentions redescendait. Sans gagnant. Garm n'était pas loyale, il tuait. Point. Il est donc clair que pendant l'inattention de la démon-chat, il aurait pu l'achever. Il n'en fit rien. Il gagnerait ce combat en combat. Un jour. Un grognement rauque continuait de s'échapper de sa gorge, comme un avertissement, sentant toujours le sang qui coulait le long de ses babines.

Contre toute attention, le démon-chat avait reprit forme humaine. Garm pencha la tête sur le côté. S'était donc bien terminé. Il ne l'avait pas tuer et cela le frustrait horriblement. L'animal noir observa la fille de sa taille presque titanesque, toujours dans son corps de démon-chien, calmé mais aux pensées adapté à sa race. Pourtant, s'il voulait retrouver usage de la parole sans devoir trop y songer, c'était mieux de prendre forme humaine, non ?

C'est ce qu'il fit à son tour, reprenant forme humaine, le sang sur ses habits avait disparus, mais pas les traces rouges qui collait à sa peau nu d'être humain. Il se détourna, sans un mot, mettant un peu de temps à retrouver l'utilisation du langage. Il voulut parler, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Peut être était il trop tôt pour lui, il devait attendre de se remettre les idées en places. Il se tourna donc, se contentant de l'observer de son regard pénétrant et acéré.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi. PV Himary   

Revenir en haut Aller en bas
 
La différence entre toi et moi. PV Himary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
un futur ou il faut se battre ou mourir :: Le Dehors :: Jungle sauvage-
Sauter vers: