Un futur perdu... Un monde ravagé par la main de l'homme et par les radiations, un monde ou la nature a repris ses droits et ou les mutants sévissent...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A qui ai-je affaire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: A qui ai-je affaire ?   Mar 29 Mar - 8:51

Apollon avait fermé les yeux, endormi sur une ranche d'arbre, il ressemblait presque à un enfant, c'était un garçon mignon et pourtant, dès qu'il ouvrait la bouche, s'était souvent pour être méchant, blessé les gens par la parole était très simple, pour lui. Peut être parce qu'il s'était trouvé incompris... On ne sait pas trop, deuxième chose, Apollon était un mutant qui contrôlait le vent, mais pas seulement. Il avait les mêmes capacités qu'un esprit, passer les murs, se rendre transparent, flotter, tout ça il pouvait le faire, mais ça le rendait horriblement triste car il ignorait si oui ou non, il était mort... Mais personne n'avait jusqu'à présent pu lui répondre qu'il était bel et bien un homme. Un homme vivant et non une espèce de fantôme !

Il bougea légèrement sur sa branche d'arbre, clignant des yeux. Il y avait quelqu'un où il avait rêvé ? Il s'assis, les jambes dans le vide avant de disparaître et de réapparaitre au sol. Les capacités d'un esprit avait de bon côté mais à choisir, il s'en serait bien débarrassé ! Des brindilles et de des feuilles s'était agrippé à ses cheveux couleurs doré, il en enleva la plupart avant de fixer l'horizon. Il fit un pas chancelant encore fatigué, il secoua la tête en grognant avant de se raidir. Il y avait quelqu'un. Un jeune homme. Il plissa les yeux. Plus grand que lui, autant e taille qu'en âge.

- T'es qui, toi ? Grogna t-il, aussitôt sur la défensive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Jeu 31 Mar - 15:38

< />
A qui ai-je affaire?............Je rencontre un gosse....
Apollon
Le brun soupira cela va faire plus d’une bonne heure qu’il était ici et c’étais la première fois qu’il c’étais perdu. D'ordinaire Rin, ne quitte jamais la ville et il trouvait bizarre de quitter cette endroit pour se retrouvé dans un monde vert, où il n’y a personne. Il mit sa main dans sa poche et revis l’image. Pourtant il ne pense pas s’etre trompé après tout son chef lui avait bien dit que c’étais ici. Il mit la tete dans le coté droit mais ne dit rien. Après tout ici c'est un endroit abandonné pratiquement personne n'y habitait après tout...
Bah s’il dise que c’est ici ça l’ai point finale et il continua sa route en soupirant. Allez il devait faire ce qu’il a affaire et il retournerai enfermé dans son appartement. D’ailleurs pourquoi la récompense était aussi élevé pour tuer ce type ? Il secoua la tete c’etais pas le moment de se posé des questions, en plus ça lui servait a rien.  Sa main gauche dans sa poche et sa main droite sur son arme, il déambula en regardant de droite a gauche pour retrouvé la personne dans la photo. Puis il entendit qu’on l’interpellait et vis un gosse. Il ne dit rien mais le regarda. Blond au yeux vert émeraude…un simple gosse qui paraissait aussi naïf qu’enfantin.
-Euh, un promeneur et je cherche mon oncle, dit le brun d’un ton neutre.D’ailleurs peut-etre tu l’as vu tu pourrais me dire où il se trouve !
Il montra une photo au blond. Dans la photo était représenté un vieil homme, petit, gros barbe blanche avec dans sa main une sorte d’hache couleur bleauatre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Jeu 31 Mar - 18:41

Apollon fixa l'autre de la tête au pied. Il était armée. Un militaire ? Vraiment...? Ou un mutant ? Non ! Impossible... Quoique... Les militaires, il détestait ça ! Il y a de ça quelques années, il avait fini en prison pour assassinat. Alors oui, il avait tué un homme mais il avait eu des raisons. De vraies raisons. pourtant, voir ce jeune homme, armée le gêna fortement, lui qui espérait qu'on ne vienne plus jamais l'importuner ! Fort heureusement, le garçon n'avait pas une tête d'homme hostile. Cela n'empêcha pas Apollon de rester sur ses gardes. L'autre lui répondit d'un ton tout à fait neutre:

- Euh, un promeneur et je cherche mon oncle. D'ailleurs peut-etre tu l'as vu tu pourrais me dire où il se trouve !

Apollon se pencha pour voir la photo. Un homme. Vieux. Avec une hache. Son oncle ? Il n'avait pas l'air sympathique mais le jeune homme se retint bien de le dire pour ne pas vexer. Apollon releva la tête, étonné et perplexe, il n'avait jamais vu cet énergumène de sa vie ! Un bûcheron ? Non...s'il vivait par ici, ça se saurait ! Il coula un nouveau regard au curieux jeune homme, ne voyant aucune ressemblance physique, mais bon, un oncle, c'est pas non plus un père ! cela l'intrigue it un peu, ce type qu'il n'avait jamais vu et il avait des tas de questions à poser à ce jeune homme qui n'avait pas l'air méchant mais qu'il n'aurait jamais qualifié de " gentil" pour autant. Il finit par se redresser en secouant la tête, négativement .

- jamais vu cet homme de ma vie et pourtant, je connais bien les environs... Es- tu sur qu'il est par ici ? Tu lui rends visites ? Et pourquoi t'es armé ? Tu as peur de croiser un mutant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Lun 4 Avr - 19:53

< />
A qui ai-je affaire?............réponses ....
Apollon
Il senti que le blond l’observait. Il ne disait rien et savais que celui-ci avait les yeux rivés plus longtemps sous son arme. Rin ne pris pas la peine de la ranger devant lui après tout c’est trop tard il l’a vu et alors.
Rin soupira quand il entendit que le jeune homme n’avait pas vu le blond. Super, il allait devoir le chercher au risque de se perdre même s’il l’étais déjà et puis si ca se trouve sa cible était parti d’ici depuis longtemps. Non impossible. Aucune de ses proies ne s’était enfuit. Il faut qu’il le retrouve, accomplisse sa mission s’il ne voulait pas avoir de grand ennuis a cause de ses supérieurs. Ils ne voulaient pas mourir par leurs mains !
Il rangea la photo dans sa poche et décida de répondre aux questions du jeune homme.
-Oui disons qu’il habite de temps en temps ici, il viens le week end de préférence et il lui arrive de dormir dans un arbre. On était encore ensemble il y’a de cela deux bonnes heures mais hélas je l’ai perdu de vue, dit le jeune homme en se gratta la tête ce qui fais un drôle de tableau car il n’abordai pas un visage gêné. Quand a l’arme c’est effectivement pour les mutants.
Et sur c’est mot il rangea son pistolet dans sa poche car le regard du blond était toujours sur son arme. Bon il n'avait plus rien a faire ici a discuté il devait le retrouvé et ce avant la nuit où même qu'il quitte cette foret.
-Je dois y’allez merci quand même


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Lun 4 Avr - 21:03

L'autre rangea la photo, il devait être déçu, mais quelque chose l'étonnait, si son oncle était ici, il le saurait ! A moin qu'il se cachait mais dans quel but ? Dans quel intérêt ? Apollon ne comprenait pas bien car vraiment, ici, y avait pas beaucoup de gens, c'est d'ailleurs pour ça qu'il venait ici, pas qu'il aimait être seul... Parfois la solitude le pesait un peu mais il n'avait jamais trouver quelqu'un qui le comprenait réellement, il c'était même mis à détester les hommes, même sous son apparence de garçon sympathique, c'était le roi des coups bas et des moqueries. Le jeune homme en face de lui finit par répondre:

- Oui disons qu’il habite de temps en temps ici, il viens le week end de préférence et il lui arrive de dormir dans un arbre. On était encore ensemble il y’a de cela deux bonnes heures mais hélas je l’ai perdu de vue. Quand a l’arme c’est effectivement pour les mutants.

Il fixa l'homme, puis l'arme avec un léger frisson. Pour les mutants, hein ? Mais Apollon n'avait nullement envie d'attaquer cet homme armée, même s'il pouvait facilement éviter une balle grâce, simplement à l'esprit qu'il était(chose qui continuait de le dégouter car un esprit c'est un fantôme et un fantômes, c'est mort...mais lui ?). Bref il n'avait pas du tout envie de tester quoi que ce soit. L'autre rangea son arme voyant qu'Apollon le fixait toujours. Son interlocuteur finit par dire:

- Je dois y’allez merci quand même.

Retrouver son oncle hein ? Mais l'arme restait ancré dans sa tête. Une arme, c'est pour tuer, c'était dangereux et l'autre semblait bien informé par les mutants... Cela l'intriguait et le rendait d'avantage méfiant. Bo... S'il était plus prudent, il serait déjà parti, mais Apollon était plutôt du genre à tester le danger ! Il rejoignit le "promeneur". Et lança:

- Je peux t'accompagner ? J'aimerais bien être là si tu dois tuer quelqu'un avec cette arme ! Je gênerai pas, je te jure, de toute façon, j'risque pas grand chose, on peut pas vraiment me tuer... mais bref, je peux venir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Lun 11 Avr - 11:23

< />
A qui ai-je affaire?............que veux-tu dire par ....
Apollon
Il partait tranquillement quand il senti une présence près de lui, c’étais le blond solitaire. Il lui demandait de l’accompagner et surtout qu’il voulait voir tuer quelqu’un…attendez il avait bien dit quelqu’un et pas ‘’mutant’’, il doit sans doute se douter de quelque chose. Mieux valait être prudent mais en tout cas une chose est sure la mission risque d’être compliqué avec lui dans les pattes. Rin haussa le sourcil mais ne dit rien et se contenta d’hocher la tête car il jugeait stupide et inutile de dire un ''oui''.

Apres tout il voyait mal lui dire de partir d’ailleurs comme il dirai un ‘’tu peux te casser s’il te plait’’ sans blesser le garçon ou même le faire douter de quelque chose mais d’un coté c’est bien que le blond soit là il pourrait l’aider si jamais il était perdu dans la foret car après tout il a toujours des problèmes d’orientations.
D'ailleurs depuis quand les gosses veulent voir quelqu'un tuer ? Mais bon, ce serai dommage de choquer le gosse quand même ou de tuer un innocent sous prétexte qu’il ne faut pas laisser de témoin. D’ailleurs il serai sans doute choquer de le voir tuer son prétendu ‘’oncle’’.
Puis il sorti de ses pensées quand ils arrivèrent prés d’une rivière où le brun s’assoit et  met de l’eau sur son visage car mine de rien il fesait très chaud et porter des habits noirs ne l’aidait pas du tout.
Il fallait qu’il trouve vite sa cible et le plus tôt serai le mieux…mais si ça se trouve il a déjà quitté cette endroit d’ailleurs le blond l’avait dit qu’il avait vu personne.  Bon sang, s’il n’avait pas perdu du temps a tourner en rond et a ce payer une carte avant de rentrer en foret, il aurait peut-être pu le trouver. Et maintenant il peut être n’importe où comme par exemple en ville, bye somme d’argent et bonjour la punition, bordel !
Rin soupira. Mais si jamais il ne le tuait pas il aurait de sérieux problème avec ses supérieurs et il allait sans doute se faire tuer. Bon sang tuer et encore tuer, pff c’est ça l’assassinat.
Puis une phrase lui vient soudainement en tête, attendez le blond avait dit un ‘’on peut pas vraiment me tuer’’. Il voulait parler de quoi par là ? Un mutant ? C’est probable.
Sur cette pensée il regarda le jeune homme.
-Eh tu voulais dire par quoi par ‘’on peut pas vraiment me tuer’’, dit-il d’une voix neutre. D’ailleurs je t’ai pas demandé ton nom.
Et puis sur c’est mot il sorti deux pommes de sa poche et en lançant une au blond.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Lun 11 Avr - 12:17

Apollon était content qu'il ait accepté car cette arme devait bien servir à quelque chose et le jeune homme était persuadé que l'autre n'utilisait pas cette arme uniquement pour se défendre... Mais pourquoi prendre une arme pour aller retrouver son oncle ? Etait il en danger  ? Ou était-ce simplement par mesure de sécurité ? Une chose était sûr, il était bien plus heureux dehors ici qu'enfermé en prison ou sous les ordres du gouvernement mutants, surtout avec des gens aussi insupportable que Himary, par exemple ! Mais malgré le fait que l'autre ait accepté qu'il l'accompagne, il le sentait qu'il l'avait un peu fait à contre cœur. Dérangeait il ? Un peu peut être mais il devait y avoir une raison . Est-ce parce qu'il était "un peu plus âgé" et qu'il le prenait pour un gamin incapable de voir la dur réalité en face ? Les armes tuent. Il était là pour ça, non ? En plus de voir son oncle ? Il était perplexe mais se questionnait un peu trop aussi...

Il le suivit, proche d'une rivière, l'autre s'assit, passa de l'eau sur le visage sous cette chaleur cuisante... Il chancela, le mal de tête l'avait pris. Il ne supportait pas la chaleur, lui un garçon ayant vécu dans le village d'homme le plus froid au monde... Il fixa l'eau et pâli. L'eau... La seule chose qui lui faisait réellement peur, il en était presque terrorisé, boire s'était soutenable mais toute c'est eau... S'en était trop ! Il recula et s'adossa à un arbre. Vraiment pas de chance, ne pas supporter les fortes températures et avoir une peur bleue de l'eau... Personne n'était au courant pour sa peur et il préférait que personne ne le soit ! L'autre le regarda, un instant, il crut que l'étrange jeune homme s'était rendu compte, mais non... D'ailleurs, sa question était tout aussi gênante:

- Eh tu voulais dire par quoi par "on peut pas vraiment me tuer’’, son ton était neutre mais surement curieux. D’ailleurs je t’ai pas demandé ton nom.

Il sortit deux pommes de sa poche et lui en lança une qu'il rattrapa surpris, son regard passant du fruit, au garçon, il esquissa un mince sourire, ne sachant pas s'il devait répondre. Si, forcément, c'était une question, mais il aurait mieux fait de se taire, il parlait trop. Il baissa les yeux, évitant son regard, la tête lui tournait. Il croqua dans la pomme. Pas une seule fois il se serait posé la question de savoir si elle était empoisonné ou non, ce genre de question lui passait totalement au dessus. Après un bref silence il annonça:

- Je m'appelle Apollon Iermakov. En prononçant ses mots, il précisa, je viens pas d'ici mais ça fait longtemps qu'on m'y a emmené. Et toi ? C'est quoi ton nom ?

Il se tut, pensif. Comment expliqué qu'à la mort de sa mère tué par son père il avait été vendu par ce dernier, qu'il avait perdu toute les personnes autour de lui, qu'il était devenu un mutant doc encore plus détesté, il avait fini en prison, avait tué des gens dans le simple but qu'on lui fiche la paix et était classé dans criminel alors qu'on s'était servi de lui comme d'un esclave ? Non, visiblement ce sont des choses qui ne s'explique pas et encore moins à ce personnage armée... Mais même armée l'autre ne pouvait pas lui faire grand chose... Il soupira. Vous parlez d'une chance ? Tsss, pas sûr nan... Il fut tenté d'ignoré sa première question mais sa ferait tellement louche, il lâcha donc sèchement:

- Je suis pas mort si c'est ça que tu veux savoir !

Il fit un discret signe de main et le vent se leva. Il savait parler au vent, le maitrisé. Etrange non ? On sait pas trop d'où ça vient. Le vent lui fit un bien fou, bayant les feuilles à terre au passage mais cela ne suffi pas à réellement le refroidir. Il se tint la tête de la main et ajouta:

- J'ai les mêmes capacité qu'un esprit. Tu parles d'une chance... Bon, ça m'a sauvé pas mal de fois mais je crois que j'aurais mieux fait de mourir, enfin bon.

Il se montrait un peu négatif mais que dire d'autre, hein ? De toute façon, les problèmes lui tombaient toujours dessus comme la pluie. D'ailleurs, la pluie il détestait ça, c'était de l'eau après tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Mer 13 Avr - 21:40

< />
A qui ai-je affaire?............Je me nomme ....
Apollon
Rin croqua dans sa pomme en écoutant ce que disait le jeune homme. Comme ça il se nommait Apollon ? L’assassin ferma les yeux et ne dit rien en continuant de manger sa pomme comme si de rien y était, il voulait surtout savoir ce que voulait dire sa phrase qu’il avait dites toute à l’heure. Il ne fit aucune remarque de pourquoi il était ici, mieux valait ne pas demander trop de questions il risquerai d’attirer trop l’attention d’ailleurs ce genre d’info ne lui servirai a rien et vu la tête pensif du blond il ne voulait surtout pas en parler, encore une mauvaise expérience passé ?
Le brun ne disait rien et re-croqua un bout dans sa pomme. En fin de compte ils étaient peut-être similaire mais sur un seul point, leur passé qui était tout sauf heureuse, mais s’il esquivait la question du brun il saurai d’ors et déjà que celui-ci cache quelque chose mais une chose est sure, Rin ne lui obligerai pas a le répondre surtout si c’est une question qui le dérange.
S’il n’était pas mort ? Le brun ré-ouvrit les yeux. L’assassin ne lui avait jamais demandé s’il était mort ou non…cette phrase correspondrait plus pour se convaincre lui-même ainsi donc il possédait le même don qu’un esprit, une grande force en un seul enfant. Un pouvoir que bon nombre de personne apprécierai et se vanterai d’avoir mais lui non, il semblait comme le haïr, sans doute que ce pouvoir lui a donné plusieurs types de problèmes comme un rejet ou autre en tout cas pas une chose heureuse le brun aurait bien voulu lui lançait une phrase réconfortante mais ne dit rien se contenta de manger sa pomme. Apres tout lui aussi son pouvoir lui a causé des problèmes même si sans il serai un assassin.
Puis a la fin du monologue du jeune homme. Rin se leva et toujours dos a la rivière décida qu’il était temps pour lui de se présenté.
-Je me nomme Rin, lança celui-ci d’un ton neutre.
Pas un mot de plus après tout le brun n’a jamais été a l’aise pour parlé et puis surtout pour lui parlé ne valait pas énormément la peine car généralement les personnes à qui ils parlaient son  ces cibles dont la plupart meurt et généralement il disait un ‘’désolé mais vous allez mourir’’. Aussi la sociabilité n’était pas son truc il ne savait jamais comment gérer une conversation eh oui c’est ça le problème de vivre seul et d’avoir des supérieurs cruels qui pense plus a tuer qu’autre chose.
Jugeant qu’il n’avait plus rien à faire ici. Il se dirigea vers la lisière de la foret et toujours le dos tourné au blond il dit.
-Emmène-moi vers la plaine, il doit surement il y être.
Et puis avoir dit c’est mot, il termina sa pomme et lança le trognon a terre. Tant pis s'il pollue il n’étais pas un écologique après tout.Il mit son masque dont le coté gauche était blanc et de l’autre noir avec seulement deux petits trous pour les yeux sur le visage, il avait comme l’impression que sa cible se trouverai par ici…
-J’espère que tu n’as pas peur du sang, lança celui-ci de son habituel ton neutre.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Mer 13 Avr - 22:38

L'étrange personnage continua de manger sa pomme, en silence mais Apollon était sûr qu'il avait tout écouté, sachant tout de même qu'il avait surtout été curieux d'entendre la réponse à sa question principale: pourquoi on ne pouvait pas vraiment le tuer... il aurait vraiment dû se taire, lui, il parlait toujours trop vite ! Il mordit dans sa pomme, continuant de le regarder avec insistance, l'autre parlait peu, pourtant il devait surement avoir beaucoup de chose à dire mais, comme Apollon il ne devait pas avoir envie dans parler... Et il devait avoir vécu un truc bien glauque pour se promener avec une arme, soit c'était un type parano, terrifié à l'idée de se retrouver en face d'un mutant... Soit, bien au contraire, cette arme servait à se débarrasser des gêneurs. Cette idée le fit frissonner. Finalement, l'autre se présenta:

- Je me nomme Rin

Rin ? C'était court, simple mais ça sonnait bien. A très peu de moment, ce jeune homme regarda Apollon droit dans les yeux. Deux raisons à cela... Soit c'était une personne ultra louche incapable de regarder les gens en face parce que c'était un malhonnête, soit ce n'était pas un habitué de la civilisation et de la communication, un peu comme Apollon... Il y eu un nouveau blanc. Silence. Qui aurait pu être pesant mais qui ne dérangea pas notre jeune garçon. L'autre finit par se diriger vers la lisière de la forêt disant à Apollon, sans le regarder:

-Emmène-moi vers la plaine, il doit surement il y être.

Il lança le trognon de sa pomme. Par terre. Dans un endroit si beau ? Il lui jeta une œillade de biai et tendit une main, de l'air tourna un instant autour de lui, glissant jusqu'au morceau de pomme. Il ferma la main et la pomme explosa littéralement sous la pression du vent par tout petit morceau. Voila, ce serait pour les animaux. Voila, comme quoi son pouvoir n'était pas que là pour faire du mal... Il fit de même avec son propre trognon de pomme. Il sourit doucement avant de rejoindre le jeune homme en trottinant qui lui lança:

-J’espère que tu n’as pas peur du sang

Apollon s'arrêta, réfléchit, puis secoua lentement la tête, ses yeux verts, rivé sur son ainé. Alors bon... C'est pas qu'il ne comprenait pas mais... Pourquoi disait il ça ? Il n'y avait pas de mutant, pas d'homme, comment était il certain qu'il allait voir du sang ? Ils étaient à la recherche d'un oncle pas à la chasse aux ours ! Enfin... à la chasse aux hommes... Il se dirigea donc machinalement vers la plaine, il marcha, bras croiser derrière son dos et lança avec un sourire en coin:

- oh ! Tu comptes te servir de ton arme ? Elle va pas vraiment t'être utile ici, y a personne dans le coin, c'est tout paumé !

Il s'étira, tournant à droite, agacé d'avancé aux hasard il se mit à râler:

- Rha et puis j'en ai marre de marcher à l'aveuglette, j'vais te le retrouver, moi, ton oncle!


Il grogna avant de s'arrêter. Il ferma les yeux quelques instants. Ecoutant le vent. Ecoutant ce qu'il avait à lui dire. Peu de temps après il rouvrit ses yeux, l'œil brillant:

- Voila qui nous facilitera la tâche, il est pas loin d'ici, proche du terrain de chasse ! Viens, je te montre, ton oncle est là-bas ! Enfin, je suis pas sûr que c'est lui mais en tout cas, y a quelqu'un là-bas et comme très peu de monde s'y promène et que tu sembles sûr qu'il est ici, ça doit être lui!

C'était pas si compliqué de retrouver un homme. seul. Dans une ville, il n'aurait probablement pas pu le retrouver à case du monde, c'était quasi impossible mais ici, dans cet endroit... Il est vrai qu'il aurait pu faire ça avant, ça leur aurait fait gagner du temps mais... L'autre était un humain et il détestait les humains, pourtant, il était gentil... Et Apollon, qui était d'ordinaire quelqu'un d'assez agressif et parfois même violant et blessant n'en avait rien fait cette-fois-ci. Il y avait raison à cela. D'abord, l'autre était un homme calme, le genre de caractère qu'il ne servait à rien de chercher, toujours maitre de soi et de ses émotions. Mais aussi parce qu'il était plus grand, même de trois quatre ans, ça faisait une différence et aussi... Parce qu'il était armée... Incroyable, non ? Pourtant Apollon aurait le pouvoir de ne pas se faire toucher et peut être même de se mesurer à cet homme pourtant... pourtant... Il lui jeta un nouveau regard nerveux et murmura:

- Dit, Rin, t'utiliseras pas ton arme sur moi, hein ? Ce serait pas la première fois que quelqu'un essaie et je t'assure que la sensation est pour moi, pire que la mort...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Lun 9 Mai - 18:38

< />
A qui ai-je affaire?............question et hesitation ....
Apollon
Le brun avait noté dans une parti de sa mémoire l’etrange pouvoir du blondinet, il maitrisait l’air ou plutôt le vent impressionnant. Un si grand pouvoir dans un corps d’un gamin de quinze ans, bah le plus important c’est qu’il ne soit pas obligé d’utilisé son pouvoir pour tué des gens, il était en un mot libre comme l’air…Mais qu’es ce la liberté ? Souvent Rin, se posait la question, il ne l’avait jamais connu, il a toujours vécu dans le meutre et dans le mensonge.
« Dis moi Rin, es ce que les lecons d’assassinats de ton vieux maitre te manque ? Ca te plait d’etre le gentil petit toutou du gouvernement ? Suis-je bete tu n'as pas aimé ta vie d'assassin! Sache mon garçon que tu es né pour un seul et unique but… »
Pour tuer ou etre tuer…tel est la loi de la nature.
Encore une pensé de son maitre ! Il secoua la tete et puis il entendit le garçon ralé. Il ne put s’empeché d’esquissé un sourire mais ce sourire disparu en le voyant en cadavre…oui interdiction de laissé de temoin. Le pauvre garcon ne savait pas qu’il était entrain de profité de ses dernieres instants.
Le jeune homme ne repondit pas a la question de l’arme et n’entendis plus de plainte du jeune garcon du fait qu’il marchait a l’aveuglette. Il se retourna et vis le blond fermait les yeux concentré.
-Eh bien on est fatigué ?, dit Rin.
Il savait que ce n’était pas le cas, apres tout ce gamin avait un etrange pouvoir de vent, donc il était sans doute entrain de detecter son ‘’oncle’’.
Donc sa proie se trouvait dans le terrain de chasse, une lueur jaunatre apparu dans ses yeux et passa devant le blond qui lui ne bougeait pas et continué de le fixer. Es ce toujours a cause de l’arme ?
Le brun se retourna et le blond lui posa une drole de question, une question qui ne s’attendait pas mais qui était comprehensible pour un enfant aussi bien que pour un adulte…mais sans pouvoir. Generalement ceux sans pouvoir s’enfiche des humains tenant des armes car ils etaient superieurs a eux.
Pourquoi un gamin avec une puissance comme celle-ci se posé une tel question. Un simple de geste de main et le vent lui fera envollé son pistolet.
Quel etrange gamin.Le visage de Rin, n’avait pas changé, toujours neutre mais il s’avança vers le jeune garcon.
-Pourquoi je pointerai mon arme sur toi ?
Puis il se mit a ebouriffé de sa main droite le blond.
-Je ne pointerai pas mon arme sur toi si c’est ce qui t’inquiete le plus. Bon allons-y on a encore de la route.
Puis Rin tourna le dos au blond marchant devant lui, le visage certe neutre et concentré dans ses pensées. Tuer ou ne pas le tuer ? Bizzarement l’assassin ne voulait pas tuer un gosse comme lui qui vivait la vie a pleine dent tout ça parce qu’il avait croisé son chemin…






hors rpg:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Mar 10 Mai - 16:43

Apollon fixait toujours l'autre avec insistance. Avait il raison de se méfier ? N'était-ce pas la première fois chose qu'on vous apprenait ? De ne pas faire confiance aux inconnus. Il se le répétait en boucle. Pourtant, il ne craignait pas grand chose, mais il ne voulait pas utiliser sa magie. Les autres ne pouvaient pas comprendre. Il était sûr que Rin ne comprenait pas. Les adultes ne comprenaient pas. Ce garçon non plus, surement. Il ne lui en voulait pas. Malgré tout et même si l'autre devait être étonné, il ne posa pas la question qu'il haïssait tant "pourquoi ?" cette question... elle ne répondait à rien, détournait une réponse pour en poser une autre qui n'est même pas une phrase, ce genre de petit mot de curieux... Si, à la limite, le "pourquoi" était employer dans une phrase constructive, oui, dans ce cas là, à la limite...

Mais peut être qu'une fois de plus, il râlait pour rien. Apollon avait grandit seul ce qui l'avait fait gagné en sérieux, en réflexion et en maturité. Enfin, tout dépendait des situations, car, dès qu'il se trouvait en présence de personne plus grand que lui, comme Rin, il avait l'impression de rajeunir... De redevenir un garçon de son âge. Alors oui, il pouvait être facilement un jeune homme têtu, agaçant mais au fond... Enfin bref, il ne faut pas s'écarter du sujet... Rin le sortit de ses pensées:

-Pourquoi je pointerai mon arme sur toi ?

Hmm. Bonne question. Finalement, il avait employer le mot "pourquoi". Mais au moins, la phrase avait un sens, ah... Est-ce qu'il pouvait en être certain ? Pourrait il être certain de ça ? Cela pouvait paraître toujours surprenant de l'insistance du jeune homme, sachant qu'il était comme immuniser contre les balles... D'un coté oui et de l'autre non, la souffrance mentale avait un effet sur lui, plus terrifiant que la mort. A son grand étonnement, Rin s'approcha d'Apollon et lui ébouriffa les cheveux, oui, comme un grand frère ou un ainé à son cadet, ce geste qui pouvait paraître affectueux ou amical que le garçon ne connaissait pas bien. Rin ajouta:

-Je ne pointerai pas mon arme sur toi si c’est ce qui t’inquiète le plus. Bon allons-y on a encore de la route.

Il tourna le dos à Apollon, semblant plongé dans ses pensées, peut être était il tracassé ? Le jeune homme aurait donner cher pour savoir à quoi pensait il. Il aurait bien voulu lui poser la question mais il était sûr qu'il en aurait tiré aucune réponse satisfaisante... Apollon espérait secrètement que l'oncle de Rin ne soit pas aussi étrange, mais vu la photo que l'autre lui avait montré, c'était mal partie. Une hache... Rin tenait un pistolet et son oncle, une grosse hache, soit il l'utilisait pour couper du bois, soit c'était un horrible personnage psychopathe armé  comme dans les films. Apollon rejoignit Rin. Il lança un peu soulagé:

- Merci! Il fit une pose et demanda intrigué, mais il ne serait pas un peu pressé, ton oncle ? C'est... une impression que j'aie... Peut être qu'il te cherche aussi ? En tout cas, faut pas trainer où il va nous semer !

Apollon dépassa Rin. Le chemin jusqu'au terrain de chasse, il le connaissait par cœur, c'était un peu plus loin et l'oncle du jeune homme partait dans le sens inverse. La poisse, il devait s'inquiéter pour Rin ? En tout cas, il fallait se dépêcher. Il marcha ensuite sans un mot, mais la chaleur continuait de lui donner mal à la tête, il vacilla avant de secouer la tête. *fichu temps* songea t-il. Rin continuait d'être plonger dans ses pensées et lui, de râler intérieurement, avant qu'il ne s'arrête de nouveau. Le terrain de chasse était en vue. Quel endroit magnifique, tout de même.

Il ferma les yeux, essayant de localiser de nouveau l'homme, mais il avait l'impression qu'il s'éloignait de plus en plus! Agacé, il se concentra et disparut avant de réapparaitre en haut d'un arbre. Oui, ce genre de petite chose qui le complétait en temps qu'esprit et qu'il peinait à accepter. Mais bon, on est ce qu'on est et si ça pouvait aider Rin... Sur sa branche d'arbre, il bondit habilement un peu plus haut et fixa le paysage, où devait se trouver l'homme rechercher. Finalement, au loin il vit quelqu'un, le gros bonhomme de la photo, celle que Rin lui avait montré! Apollon sauta à terre le regard joyeux:

- Je l'ai trouvé, tu vois Rin, je l'ai trouvé! Se réjouit le garçon. Il sourit joyeusement et de façon limite prétentieuse avant de reprendre son sérieux et d'ajouter, par contre il faut vite le rattraper car il part dans le sens inverse. Je ne pense pas qu'il nous aie vu, sinon il nous aurait déjà rejoint. Je l'aurais bien appelé mais je connais pas son nom !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuuya Rin

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 27/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Dim 5 Juin - 12:30

< />
A qui ai-je affaire?............mon oncle ....
Apollon
Toujours dans ses pensées le brun ne remarqua pas le blond le doublait. Bon s’il ne voulait pas le tuer il devait faire quelque chose…mais quoi. Tué l’homme devant ses yeux en lui disant de le gardé cela comme secret ? Non, il risquerai d’alerté tout le monde aux alentours voir meme le combattre parce qu’il avait tué un innocent…cruel dileme. Sinon il pouvait faire en sorte de le tuer avant que celui ne le voit, plus facile a dire qu’a faire. Sinon le plus sage serai de trouvé une excuse pour que le blond part mais trouvé une excusé ne serai pas une chose simple…
Le soleil commençait a tapé fort mais Rin resta impaisible, ne montrant aucune trace de faiblesse, pour preuve celui-ci garda sa grande veste noir avec en prime le visage pas du tout en sueur. Il était habitué au temperature de plus il était trop dans ses pensées pour remarqué le soleil tapé.
Arrivé au terrain de chasse, Rin decida d’arreta de resté dans ses pensées et d’observé plutôt les alentours pour trouvé sa cible. Il vit le blond disparaitre pour réaparaitre sur un arbre et quand il redescendit, celui-ci le lança un sourire limite pretentieux, disant qu’il avait trouvé son ‘’oncle’’.
Aie, bon il fallait qu’il trouve un moyen, de plus cette homme n’était pas son oncle, et le blond remarquera vite fais la supercherie. Bon que faire…
-Je vais allez voir mon oncle, reste là, il est très aggressif surtout envers les blonds.
Je me dirigea vers ma cible d’un demarche silencieuse puis j’arriva derriere lui.
-Je suis un assassin au service du gouvernement, je suis venu pour vous tuer, mais je ne vais pas vous tuer, joué le role de mon oncle devant le blond, sinon je vous tuerai, ne posez pas de question, ne tentez pas de fuir, sinon je vous tuerai.
La demande pouvait paraitre etrange, tres etrange meme mais, le gros n’avait pas le choix d’obeir surtout que Rin avait les mains dans ses poches montrant son pistolet discretement et dont son regard n’exprimait aucune plaisanterie. Il le tuerai dans un lieu discret sans que le blond le voit.
-Suis moi, mon oncle, dis le brun pour etre audible au blond.
Le bucheron hesita et suiva le jeune homme au grand manteau noir, qui se dirigeai vers Appollon.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollon Iermakov

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2016

Carte d'identité
Pouvoir (si vous en avez un):
Liens avec les personnages:

MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   Dim 5 Juin - 22:58

Rin était toujours dans ses pensées, son air totalement neutre et renfermé empêchait toujours à Apollon de savoir à quoi il pensait... ouai, on dirait un vieil homme d'affaire. Ah, ces adultes. Et Rin n'était qu'au début, pourtant, il avait l'air d'un homme d'une quarantaine d'année, droit, excessivement mature qui devait surement voir la vie... comme un retraité. Cruel, impitoyable, où l'on combat pour subsisté. Apollon aussi avait grandi trop vite car il connaissait ces lois bien trop tôt pour son âge, pourtant, pour compenser cette effrayante réalité, il avait parfois des réactions très enfantine.

- Je vais allez voir mon oncle, reste là, il est très agressif surtout envers les blonds.

Apollon ne sut si l'autre tentait l'ironie ou s'il était parfaitement sérieux, difficile à dire avec une voix sans émotion. Agressif ? Son oncle ? La raison pour laquelle il s'était enfui ? Ou peut être vivait il dans un hôpital psychiatrique et ne voulait plus y retourner... Bon, ok, là, il se faisait trop de film. Mais c'était bien, parfois, d'imaginez des tas de truc impossible, c'est ce que font les enfants ! Mais lui, était un adolescent, un jeune adolescent. C'est vrai que parfois, il avait des réactions plus jeunes mais c'était surement pour compenser son dur passé.

Apollon resta donc là. A attendre le retour de Rin. Il s'adossa donc simplement à l'arbre, la tête relevé, passant une main dans ses cheveux. La chaleur le fit à nouveau vaciller, restant debout, contre le tronc dur d'écorce. Puis, quelques instants plus tard, il entendit les pas, non loin, de Rin, et du gros monsieur(tout moche).

- Suis moi, mon oncle.

L'oncle était raide comme un piquet, comme s'il était trop serré dans ses vêtements. Malgré le fait qu'il soit de la famille de Rin, il dégageait une certaine hostilité dissimulé. Apollon recula d'un pas, la tête pencher sur le côté. Il n'aimait pas, faire de nouvelle rencontre mais peut être pouvait il faire un effort.  Ses yeux verts, observant le gros bonhomme avec curiosité et une pointe de méfiance. "aller, un effort, il devait être sympa, sous ses airs bourru !" il lâcha:

- Bonjour, monsieur. l'homme tressaillit comme s'il s'attendait à ce qu'Apollon se jette sur lui comme une bête sauvage! Comme il y avait un silence, il demanda, vous êtes aussi un mutant ? il jeta un regard à Rin, lui était un mutant... mais il n'y avait rien d'héréditaire là-dedans. Apollon reprit légèrement inquiet, dis-moi, Rin, ton oncle n'est pas à deux doigt de faire une insolation ? Regarde comme il transpire, on dirait qu'il va tourner de l'œil et puis, il doit avoir soif, il ne parle pas beaucoup!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A qui ai-je affaire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
A qui ai-je affaire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
un futur ou il faut se battre ou mourir :: Le Dehors :: Zone d'arrivée des mutants-
Sauter vers: